Le Rince-bouteille (Callistemon)

Le callistemon, plus connu sous le nom de rince-bouteille, se démarque grâce à sa floraison originale. Cet arbuste touffu dans son jeune âge peut atteindre les 10 m au fil du temps, s’il est planté dans des conditions favorables. Zoom sur le rince-bouteille ou le callistemon.

Origine du rince-bouteille

bottlebrush-flower-3682964_1280

Le callistemon est un genre qui regroupe près de 30 variétés d’arbres et d’arbustes. Le point commun de tous étant une floraison très originale et facile à reconnaître. Son nom vient surement de la forme très caractéristique de ses fleurs qui ressemblent de près à un goupillon rince-bouteille, d’où son nom vernaculaire.

Certains la connaissent aussi sous le nom de plante goupillon. Cette plante tire son origine d’une zone humide du continent australien. Plus précisément, elle vient du Sud-Est de l’Australie et pousse en abondance près des cours d’eau et le long de la côte de Queensland, en Nouvelle Galles du Sud et Victoria.

Le rince-bouteille en botanique

callistemon-laevis-740466_1280

Le rince-bouteille ou plante à goupillon fait partie de la famille des Myrtacées. Dans cette même famille, l’on retrouve l’eucalyptus, le myrte ou encore le leptospermum. C’est un arbuste à solide feuillage que l’on pourrait souvent confondre avec la Melaleuca. Le callistemon compte environ 30 variétés et espèces dont les plus répandus dans nos jardins sont le callistemon citrinus et le callistemon viminalis.

Le rince-bouteille se pare d’une belle touffe, dont la hauteur est de 1 m environ durant son jeune âge. Il faudra toutefois envisager un espace assez important pour le callistemon car il peut atteindre les 10 m de haut s’il est planté dans des conditions propices. A cette hauteur-là, la plante aura alors des tiges moyennement arquées ou retombantes, selon l’espèce. Suivant la variété et l’espèce aussi, le port pourra être un peu raide (le cas du callistemon rigidus), arrondi ou encore semi-pleureur. Il est à noter que plus l’arbuste prend de l’âge, plus ces caractéristiques sont différentiables d’une espèce à un autre.

Description de la plante

red-bottlebrush-2848340_1280

Le callistemon est un arbuste à fleurs en forme de goupillon rince-bouteille. Sa floraison se décline en plusieurs couleurs dont les plus fréquentes sont le rouge, le rose et le blanc. Cette belle floraison éblouit durant toute la période estivale. A partir du mois de mai et du mois de juin, l’on voit apparaître de petites fleurs à 5 pétales très courts qui sont rassemblées en épis cylindriques.

Elles sont portées par les plus jeunes rameux se trouvant à l’extrémité des tiges. Une fois que ces jeunes fleures ont fini d’éclore, elles donnent naissances à de longs étamines qui portent à leur pointe des pollens de couleur or. A savoir, cette floraison s’étale sur une longueur de 15 cm. Une fois la floraison terminée, l’on assiste à l’apparition de fruits de formes sphérique aplatie qui ont une taille de 4 mm à 6 mm.

Le callistemon est aussi reconnaissable de par son résistant feuillage. Ce dernier est à la fois coriace et persistant. Il reste alors élégant durant toute l’année. Le callistemon possède des feuilles longues et étroites, dont la taille est entre 2 cm à 10 cm, contre environ 8 mm à 1 cm de largeur. Ces feuilles sont allongées et si pointues parfois qu’on dirait qu’elles ont la forme d’une aiguille.

Elles ont un aspect soyeux et se déclinent en plusieurs couleurs, suivant leur âge : vert clair, vert franc, vert acide, vert-gris à vert sombre. De ces feuilles émanent une odeur très caractéristique, un mélange entre l’odeur du citron et celle de l’eucalyptus lorsqu’on les froisse.

L’écorce du tronc du callistemon est d’un brun-rougeâtre assez profond. Il peut aussi être gris-brun disposé en lanières fissurées et décoratives chez certaines espèces.

Ses atouts décoratifs

callistemon-320302_1280

Le rince-bouteille est un arbuste très intéressant quant à l’ornementation d’un jardin. En effet, c’est une plante qui se marie parfaitement à tout type de jardin : jardin naturel, jardin minéral, etc… Sa floraison en forme de feu d’artifices apportera de l’originalité à l’endroit où il se trouve. De plus, les inflorescences recouvrent tout l’arbuste durant la période de floraison, donnant alors un magnifique mélange de couleur entre le rouge flamboyant et le vert.

Pour les autres espèces, ce mélange de couleur sera entre le jaune, le blanc et le vert. Ces goupillons de 15 cm de longueur offrent alors à la plante un port gracieux et pendulaire. Les rince-bouteilles pleureurs sont aussi conseillés pour un jardin tout près de l’eau. Ils donnent alors un côté très romantique au jardin.

Mis en arrière-plan d’un massif, le rince bouteille se mariera très bien avec le paysage. On pensera alors à l’associé avec des végétaux aux tonalités jaunes comme les coréopsis ou les rudbeckias qui feront ressortir sa floraison spectaculaire encore plus. Le rince-bouteille peut aussi être planté dans un pot ou un bac. De ce fait, il servira de plante décorative pour nos terrasses. De plus, ce mode de plantation sera idéal pour les régions où les hivers sont rudes. Les arbustes pourront alors être abrités à l’intérieur durant la période froide pour hiverner hors de la portée des gels. Le rince-bouteille pourra aussi être taillé en buisson grâce à son feuillage qui est persistant, et ce, durant toute l’année. On aura alors une haie à belle profusion de fleurs en été. De plus, c’est une plante mellifère qui attirera les oiseaux ainsi que les abeilles dans votre jardin.

Expositions adéquats et sols

bottlebrush-3382749_1280

Le rince-bouteille est une plante moyennement rustique. Il tolère une température à partir de -5°C voire même jusqu’à -10°C. Toutefois, c’est une plante qui aime bien le soleil. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’épanouit mieux dans la partie Sud de la France. Le callistemon préférera donc une bonne exposition au soleil. Il pourra aussi tolérer la mi- ombre mais dans ce cas, la floraison sera moins abondante. Cette plante est aussi résistante face au vent et aux embruns.

Comme le rince-bouteille est un arbuste assez résistant, il ne requiert donc pas de sol spécial. Il pourra très bien être planté sur des sols ponctuellement secs et pauvres. Toutefois, si l’on souhaite avoir une belle floraison en été ainsi qu’un arbuste bien touffu, mieux vaut le planter dans un sol fertile ou riche. Le callistemon est aussi originaire d’une région humide, il appréciera donc un sol frais et humide. Cependant, il lui faudra aussi un sol bien drainant pour que ces racines ne pourrissent pas. Quant au pH du sol, il tolère les sols de nature neutre à acide.

Comment planter le rince-bouteille ?

red-bottlebrush-2848294_1280

Le rince-bouteille pourra être planté de deux manières, soit en pot, soit directement en pleine terre.

  • Plantation en pot

Pour la plantation en pleine terre, on pourra alors cultiver le rince-bouteille sur une terrasse ou dans une serre. De ce fait, la plante sera protégée du froid tout au long de l’hiver. Une fois que la belle saison arrive, l’on pourra aussitôt sortir la plante sur le balcon pour qu’elle puisse prendre l’air et profiter du soleil ainsi que d’une bonne ventilation. Il est cependant à savoir que pour ce type de plantation, la taille du rince-bouteille sera limitée.

On utilise un mélange entre de la terre de jardin et du terreau provenant du commerce pour remplir le pot ou le bac dans lequel l’on va planter le rince-bouteille. Pour un bon drainage, on ajoutera aussi du sable au mélange précédent. Durant la période de croissance de la plante, on fera alors un apport en engrais, de préférence bio, à raison de deux fois par semaine. Même après la période de croissance de la plante, on pourra faire un apport en engrais liquide car en pot, la plante à tendance à s’appauvrir. De même, la plante doit être arrosée régulièrement pour assurer un bon développement.

  • En pleine terre

La plantation en pleine terre n’est conseillée que pour les zones où les hivers sont plus cléments. En effet, la plante ne supportera pas une trop longue exposition aux gels. Tout d’abord, dès sa plantation, il faudra déjà envisager sa taille. En effet, c’est un arbuste qui peut prendre une place importante car dans des conditions favorables, il peut atteindre les 10 m de hauts contre 3 m d’envergure.

La plantation se fera donc vers le courant du mois de mai. Dans ce cas, on pourra privilégier un sol plutôt calcaire et fertile pour que la plante puisse bien s’y développer. Si besoin est, il ne faut pas hésiter à effectuer un apport en compost, surtout pour un sol ordinaire ou pauvre. On nappe en premier lieu le fond du trou d’une bonne couche de drainage. On peut y mettre soit du gravier soit du sable. Ensuite, on y ajoute de la composte à la terre. On prend soin de bien positionner le jeune plant de rince-bouteille au milieu du trou et on termine par un arrosage.

Comme c’est indiqué précédemment, le rince bouteille aime bien les sols humides mais bien drainés. Un arrosage systématique sera donc à effectuer pour garder le sol frais en période sèche. Toutefois, il faudra arrêter les arrosages durant l’hiver car la plante est particulièrement fragile durant cette période. Dès l’automne, on pensera à pailler les pieds de la plante pour la protéger quant à l’arrivée de l’hiver. Pour ce qui est de la partie aérienne de l’arbuste, elle sera alors à recouvrir à l’aide d’une voile d’hivernage.

La méthode de multiplication du rince bouteille

bottlebrush-3392936_1280

Bien que le rince-bouteille possède des fruits et des graines, il est assez rare de les multiplier par semis. Cela est lié à la difficulté à extraire les graines des fruits. La méthode la plus adaptée et la plus simple pour la reproduction de cette plante est plutôt le bouturage. Pour ce faire, on prélève une tige semi-ligneuse en été que l’on va installer dans un verre d’eau pour que les racines apparaissent. On pourra aussi remplacer le verre d’eau par un mélange de terreau et de sable. Une fois que les racines sont bien solides, il ne reste plus qu’à repiquer la bouture dans un pot ou en pleine terre.

Les entretiens du rince-bouteille

callistemon-2832306_1280

Vu la grande taille que pourrait atteindre le rince-bouteille, une taille est alors à envisager vers le printemps. Toutefois, il faut équilibrer la silhouette de l’arbuste de manière douce même s’il est assez rapide de croissance. Après chaque floraison, il faut également prendre soin de couper la moitié des pousses de l’année. Cela vise à garder un port compact et bien touffue pour la prochaine reprise.

Il ne faut pas aussi oublier qu’une fois que le rince-bouteille a fini sa floraison, des fruits apparaissent alors. Ces derniers sont alors à éliminer car ils fatiguent la plante sans raisons. Ces fruits sont d’aucune utilité. Avec eux, on élimine aussi les tiges fanées et fatiguées par la période de floraison.

Quant à l’arrosage, il devra se faire régulièrement durant les premières années de l’arbuste. Il devra être arrêté durant l’hiver pour éviter toute forme d’eau stagnante, que la plante redoute. Une fois que la plante a atteint sa maturité, elle résistera bien à la sécheresse. Mais pour booster la floraison, on pourra l’arroser de temps en temps. Quant au rince-bouteille planté en pot, on va l’arroser une fois que le sol à la surface est sec.

Les variétés conseillées dans le jardin

lemon-bottlebrush-2464387_1280

Le Callistemon citrinus est l’espèce le plus répandu dans nos jardins. Cet espèce résiste bien au froid (pouvant supporter jusqu’à -10°C sur un sol bien drainé). De plus, on apprécie le parfum de ses feuilles qui est proche de celui du citron, d’où son nom citrinus. On retrouve aussi le callistemon rigidus, qui a un port érigé et évasé.

Ce type de rince-bouteille est le plus rustique de tous car en effet, il supporte une température pouvant aller jusqu’à -12°C. Si on a plutôt un penchant pour les fleurs, mieux vaut choisir entre le Callistemon viminali etle Callistemon laevis. Ces deux espèces sont effectivement les plus florifères de tous. Toutefois, ils sont d’une plus faible rusticité et trouveront alors leur place dans une plantation en bac sur les terrasses.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s