Tous nos conseils pour installer un mât pour le voile d’ombrage

Il n’est pas si compliqué d’installer un voile d’ombrage. C’est le cas si vous avez déjà des points de fixation dans l’espace où vous comptez l’installer. En effet, la mise en place peut se faire sur certains points de la façade de la maison, sur les arbres ou encore sur des poutres. 

Si vous comptez mettre en place votre voile d’ombrage au milieu du jardin, vous n’aurez pas de points de fixation. Dans ce cas, il faudra avoir recours à un mât pour le voile d’ombrage. Dans ce dossier, nous allons vous donner quelques conseils pour bien mettre en place ce mât.

Le mât pour toutes les configurations

Il est à noter qu’on peut très bien se permettre d’avoir recours à un mât pour la fixation du voile d’ombrage, et ce, même si vous avez des points de fixation.

En effet, vous pouvez très bien l’utiliser si vous ne voulez pas percer votre façade ou si vous ne voulez pas utiliser les arbres pour installer le voile d’ombrage. Cependant, cette solution est surtout préconisée quand on n’a pas de points d’accroche pour le voile.

Le mât va servir pour attacher les cordes du voile D’ombrage. Oui, il va faire office de piquet dans cette installation. Sur le marché, vous allez trouver une variété de choix de mâts, mais vous ne devez pas prendre un modèle au hasard. 

Certains mâts ont été spécialement conçus pour des voiles d’ombrages bien typiques. Vous pourrez également tomber sur des mâts qui sont livrés avec un dispositif d’ancrage dans le sol.

Dans tous les cas, rassurez-vous : l’installation de ce mât pour votre voile d’ombrage ne sera pas si complexe. Vous n’aurez pas besoin de faire intervenir un artisan.

Bien choisir son mât

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, il y a différents types de mâts. Vous devez vous assurer à ce que le modèle sélectionné, que ce soit par sa forme ou par sa couleur, soit en harmonie avec le voile d’ombrage

Le mât et le voile ne doivent faire qu’un visuellement. Même si vous voulez que cet espace ombragé soit le centre de votre jardin, vous ne pouvez pas vraiment vous permettre de prendre un gros mât qui tape dans l’œil. Ce n’est pas ce piquet qui doit être l’élément principal de votre espace extérieur. Lors de votre choix, vous devez donc veiller à ce qu’il s’intègre à l’environnement.

  • Mât droit ou incliné ?

Peu importe le modèle de mât que vous avez choisi, il doit être assez haut. Privilégiez un modèle qui fait au moins 2,50 mètres de hauteur pour que la toile soit bien tendue et pour que vous ayez une bonne zone d’ombrage. 

Même si vous voulez que cet espace ombragé soit le centre de votre jardin, vous ne pouvez vraiment pas vous permettre de prendre un gros mât qui tape à l’œil. Le mât droit est à privilégier pour une toile tendue.

Tournez-vous vers le mât incliné pour une installation du voile d’ombrage en inclinaison. Cette configuration vous évitera la stagnation de l’eau. Rassurez-vous : même avec un mât incliné, la tension de la voile sera toujours optimale. Le mât incliné est également recommandé si vous avez un voile d’ombrage assez grand.

  • Attention à la matière et au diamètre du mât:

De tous les mâts pour voile d’ombrage, ce sont les modèles en inox qui sont les plus prisés. En effet, avec l’acier inoxydable, il n’y a pas de risque de rouille et la résistance est au rendez-vous.

Si vous choisissez un mât dans une autre matière comme un modèle en bois ou en aluminium, assurez-vous qu’il ait reçu les bons traitements pour pouvoir supporter le soleil et les autres intempéries

Pour ce qui est du diamètre, celui-ci doit être considéré en fonction des dimensions du voile. Comprenez bien qu’un mât avec un petit diamètre ne pourra pas supporter une grande toile.

L’installation du mât

De l’intégralité de cette installation, c’est la mise en place du voile qui sera le plus complexe. L’installation du mât sera un jeu d’enfant, si vous y allez étape par étape.

  • La préparation:

Avant toute chose, vous devez commencer par déterminer les points de mise en terre du mât. L’emplacement des mâts ne doit pas être considéré en fonction des dimensions de la toile. 

En effet, il faut prévoir une trentaine de centimètres en plus entre la patte d’attache sur le voile d’ombrage et le mât lui-même. Sans ces dizaines de centimètres, le voile risque de ne pas être suffisamment tendu et la prise au vent de la toile ne sera pas optimale.

  • L’inclinaison:

Si vous avez choisi un mât incliné pour cette installation, vous devez bien calculer cette inclinaison. En fonction du mât, le fabricant peut indiquer un certain degré d’inclinaison par rapport au sol.

Même si vous voulez un important espace d’ombrage, cette inclinaison ne devrait pas être si importante. Elle devrait faire entre 10 et 15° par rapport au sol.

  • Le trou pour le mât:

Les mâts doivent être fixés dans la terre, ce qui fait que vous allez devoir prendre une bêche pour creuser un trou. Pour ce faire, il faut faire un trou d’environ 60 cm de profondeur. Pour ce qui est du diamètre du trou, ceci va dépendre du diamètre du mât. Pour une stabilité optimale, vous devez mettre le tiers du mât dans le sol.

Si le lieu d’emplacement du mât ne peut pas être creusé, vous devez sélectionner un mât spécifique qui est livré avec des dispositifs d’ancrage ou avec des embases à fixer. C’est le cas des mâts haubanés. 

Là, il faut faire des trous très fins dans le sol, mais ils ne laisseront pas de trace lorsque vous retirez les mâts. Le principe est à peu près le même qu’avec l’installation des tentes.

  • Le coulage du béton:

À ce stade, c’est déjà la moitié du travail que vous avez fait. Continuez donc avec le coulage du béton. En effet, cette option est à envisager pour une meilleure stabilité des mâts. De là, il faut compter un temps de séchage du béton. 

Ce timing est variable, mais respectez le temps indiqué par le fabricant du béton. Vous devez attendre que le béton soit bien sec avant de vous attaquer à la mise en place du voile d’ombrage.

  • L’installation du tube au mât:

Certains mâts, pour les grandes toiles, sont souvent livrés avec un profil aluminium. Vous devez le mettre en place avant l’installation du voile. Ce profil aluminium va garantir une stabilité optimale du mât. Il est fortement utile si vous vivez dans une région venteuse ou si vous comptez fixer plusieurs voiles sur ces mâts.

  • La mise en place du voile d’ombrage:

C’est la dernière étape de votre travail et pour ceci, on vous recommande de vous faire aider par une tierce personne. N’allez pas directement dans les hauteurs pour sa fixation. Mettez le voile au sol et positionnez les cordes aux mâts. 

Tirez par la suite au maximum pour bien tendre la toile. Vous pouvez terminer en serrant les cordes. Le fabricant du voile d’ombrage vous donnera d’ailleurs quelques indications sur cette installation : vous n’allez pas vous perdre entre ces petits éléments qu’il a livré avec le voile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s