Quels sont les différents types de chaudières ?

Rénovation, réparation ou nouvelle installation, difficile de choisir la bonne chaudière sur le marché. Si les modèles se déclinent sous plusieurs types, le choix de la chaudière est surtout défini par rapport à nos besoins. D’autant plus que chaque chaudière possède ses propres caractéristiques. Nous effectuons un rappel rapide des différents types de chaudière accessibles sur le marché.

 La chaudière à condensation

 La chaudière à condensation est la plus commune dans les foyers. Cette machine réutilise la chaleur dans la vapeur d’eau des fumées de combustion pour préchauffer le liquide contenu dans le circuit de chauffage.

Pour la chaudière à condensation, le combustible utilisé c’est le gaz ou le fioul. Elle brûle le combustible pour en tirer l’énergie nécessaire lors de la production de chaleur. Avec les chaudières classiques, la vapeur ainsi que les fumées de la combustion sont rejetées dans l’air

Si la chaudière à condensation adopte les installations classiques, les innovations proposent de nouveaux modèles. On exploite ainsi les calories perdues pour chauffer le fluide qui circule dans les conduits. Cette nouvelle option permet de diminuer les dépenses par rapport à l’utilisation des combustibles. D’autant plus que la chaudière à condensation consomme moins que les chaudières modernes classiques. On passe ainsi à une consommation régulée.

La chaudière à condensation est adaptée à tous les logements disposant d’un circuit de chauffage central. Avec les autres modèles, on peut aussi utiliser un circuit d’eau chaude. Comptez 6000 euros en moyenne pour ce type de chaudière. 

 La chaudière à cogénération

La chaudière à cogénération est une chaudière à double fonction. Elle permet en même temps de chauffer l’habitation tout en produisant de l’électricité. Cette fonctionnalité est possible car cette chaudière est hybride. Elle combine la chaudière à condensation avec un autre dispositif muni d’un moteur Stirling. Ainsi, elle fonctionne comme une chaudière à condensation. La vapeur récupérée sera transformée pour générer de l’énergie pour l’habitation. Elle va également produire de l’électricité adaptée à la maison. 

Si la totalité des dépenses électriques ne sont pas couvertes par la chaudière à cogénération, celle-ci couvre toutefois une partie des dépenses. Raccordée au réseau électrique, avec la chaudière à cogénération, le relais est immédiat. Elle est adaptée à la plupart des logements. A noter que c’est l’énergie non dépensée qui sera convertie en électricité. 

La chaudière gaz basse température

 Ce type de chaudière est assez écologique. Elle est conçue pour être moins énergivore. En effet, la chaudière basse température ne délivre qu’une eau chaude ne dépassant pas les 50°C. Elle limite ainsi de façon automatique la consommation du système de chauffage. Sa dépense en générale est comparable à celle d’une chaudière à condensation. Cependant, la chaudière basse température ne bénéficie pas des mêmes aides financières qu’une chaudière à condensation. 

La chaudière gaz basse température réduit la pollution, offre un excellent confort thermique et une installation très pratique. Cepndant, il faut disposer d’équipements basse température pour pouvoir installer ce type de chaudière. Il faut compter 2700 euros en moyenne pour une chaudière basse température. 

La chaudière thermodynamique

Cette chaudière fait partie des chaudières nouvelles générations. En tant que thermodynamique, elle chauffe à la fois la maison mais aussi l’eau utilisée dans la maison. Contrairement aux autres chaudières, la chaudière thermodynamique produit du froid mais seulement dans le secteur tertiaire. Jugée plus professionnelle, cette chaudière est sous brevet. Plus performante, la chaudière thermodynamique est une combinaison de la chaudière à condensation à gaz et de la pompe à chaleur. 

Un des avantages notables de la chaudière thermodynamique c’est qu’elle est très écologique. En effet, elle affiche un rendement qui va jusqu’à 200%. Ce type de chaudière est conseillée pour les habitations et locaux très énergivores. Le rendement est ainsi notable. Toutefois, il faut investir une certaine somme pour l’installation de la chaudière thermodynamique. Pour autant, cela n’empêche pas les maisons moyenne de l’adopter. 

La chaudière à biomasse

C’est une des chaudières des plus archaïques qui existent. Elle utilise comme combustible du bois brut ou encore des bois transformés comme les bûches, granulés ou encore les bûchettes. Ce type de chaudière demande de l’énergie à tout moment. En effet, il faut alimenter la chaudière au moins toutes les 4 heures. Le chargement peut être manuel ou automatique.

Le premier cas concerne généralement les chaudières de modèles anciens. Le second cas regroupe souvent les modèles haut de gamme. Une nette différence est notable au niveau de l’autonomie. Toutefois, pour moins de contraintes, il faudra privilégier les chaudières à biomasse avec rechargement automatique.  

La chaudière à biomasse est éligible au crédit impôt, donc une possibilité de faire des économies notables. A noter également que le bois reste le combustible le moins cher du marché, adapté ainsi pour les petits budgets. Un des inconvénients de ce type d’installation c’est l’obligation de nettoyer les cendres quotidiennement. Pour une chaudière à bois, il faut débourser entre 2500 et 8 000 euros en moyenne. 

Les chaudières simples et mixtes

Les chaudières simples ne servent qu’au chauffage de la maison alors que le chauffage mixte couvre diverses fonctions. Celle-ci est également appelée chauffage à double service car elle chauffe à la fois la maison et l’eau sanitaire. La double fonction est complétée en une seule installation. Ce qui évite la gestion de deux appareils en même temps. Les deux types de chaudières sont toutes les deux avantageuses. Mais généralement les chaudières simples sont adaptées aux logements moyens alors que la chaudière mixte est adaptée pour les grandes maisons. 

Chaudières murales ou au sol

Deux versions de chaudières sont accessibles sur le marché: murales ou au sol. En général, les chaudières fonctionnant au fioul sont au sol alors que pour le gaz, l’appareil se décline dans les deux versions. Dans les logements, les chaudières murales sont les plus répandues car occupant moins d’espace. Pour le cas des maisons très spacieuses, on peut aisément installer des chaudières au sol. Leur emplacement n’impacte en rien leur performance. C’est le modèle et le type de l’appareil qui conditionne sa performance. Les chaudières au sol peuvent inclure un mini-ballon de micro-accumulation. 

 Quelle chaudière choisir?

Pour le choix d’une chaudière, il faut prendre en compte les contraintes du logement ainsi que d’autres facteurs:

  • Une maison plus spacieuse est plus énergivore qu’une maison avec une petite surface. Choisissez ainsi une chaudière puissante si la maison est grande. 
  • Le choix de votre chaudière se basera aussi sur le nombre d’occupants de la maison ainsi que des points d’eau. Plus ils sont nombreux, plus la maison sera énergivore. Il faudra toutefois compter les périodes d’occupation et les fréquences d’utilisation des points d’eau. 
  • Dans le cas d’une rénovation ou d’un remplacement, il est toujours conseillé d’adopter une chaudière avec la même installation. Si ce n’est pas obligatoire, cela évitera des travaux conséquents. Si la chaudière est d’installation murale, ce sera fatigant de la déplacer au sol. Sans compter que cela revient plus onéreux. 
  • Dans le choix d’une chaudière, il faut trouver une installation qui allie économie et performance tout en respectant le budget dont vous disposez
  • Prenez également en compte des fonctionnalités de chaque chaudière sans oublier le prix des combustibles disponibles sur le marché

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s