Quel est l’entretien pour un mini-cactus ?

Dans la décoration d’intérieur, il n’y a rien de tel que des plantes vertes. C’est une nouvelle tendance qui ne semble pas vouloir passer depuis quelque temps. Et avec la prolifération des plantes grasses et persistantes, c’est devenu à la portée de tout le monde.

Une des alternatives les plus prisées pour ce faire est par exemple le mini-cactus. Tendance, simple d’entretien, ne prenant pas trop de place : cette plante semble remplir toutes les conditions pour un aménagement d’intérieur réussi. Elle s’invite aussi bien dans les salles d’eau que dans les pièces à vivres.  Vous avez différentes variétés disponibles sur le marché. Ce qui vous permet de personnaliser votre décoration de manière simple et efficace.

Mais pour que l’agencement soit une réussite et demeure pérenne, vous devez tout de même avoir quelques bases en ce qui concerne l’entretien des mini-cactus. Voici notamment les essentiels à savoir en la matière.

L’emplacement de votre mini-cactus dans la maison

mini-cactus-755542_1280

Peu importe la variété et l’espèce, les mini-cactus en pot doivent être placés de manière stratégique dans votre décoration. Il en va de la réussite de votre aménagement, mais aussi de la survie de votre cactée.

  • Une forte exposition

Pour bien se développer, sachez que le mini-cactus a besoin d’une forte exposition au soleil. Vous devez donc choisir un emplacement où la lumière du jour sera optimale. Ce peut être sur une fenêtre, une baie vitrée, dans la véranda en été.

  • Une température parfaitement réglée

En outre, sachez que ce genre de plante grasse ne survit pas dans un environnement trop hostile. Si vous souhaitez en profiter plus longtemps et qu’il aide à parfaire votre aménagement en hiver, vous devez régler à bon escient la température de votre pièce. En hiver notamment, il survit davantage dans un milieu frais.

  • Les conseils des experts en déco d’intérieur

Mais l’emplacement de votre mini-cactus devra aussi apporter un plus valu à votre déco. Les experts vous conseillent notamment de les mettre en valeur en les plaçant sur une table à proximité d’une fenêtre. Afin de structurer la pièce, vous pouvez entre autres combiner plusieurs cactées sur un même emplacement. Les conditions de survie de ces dernières sont les mêmes.

Les mini-cactus sur les rebords des fenêtres semblent également être une bonne idée. Cela donne un peu de vie à vos ouvertures, tout en soulignant l’espace et en apportant un peu de couleur dans l’aménagement.

Plantation d’un mini-cactus : focus sur la qualité du sol

caquito-3904171_1280

On ne peut parler de l’entretien d’un mini-cactus sans s’attarder sur la qualité du sol nécessaire à son bon développement. En pot comme dans le sol, vous devez faire attention aux terreaux que vous utilisez.

  • Ne supporte pas l’humidité

Vous devez entre autres savoir que les mini-cactus ne supportent pas l’humidité. Certes, vous devez mouiller le sol et l’arrose. Vous devez avoir un système efficace de drainage de l’eau dans votre pot.

Pour information, l’humidité, surtout au niveau de la racine, favorisera la prolifération des bactéries et des pourritures. Ce qui pourra impacter sur la bonne santé de votre cactée.

Les systèmes de drainage en question devront être placés au fond du pot. Les spécialistes peuvent vous conseiller en ce sens.

  • Un sol riche en sable

De préférence, optez pour un sol riche en sable. Ce dernier sera plus poreux et sera plus simple à drainer. En outre, ils sont assez neutres. Ce qui plait davantage à ce genre de plante grasse.

  • Pas besoin d’engrais, si ce n’est au printemps

Enfin, sachez que vous n’avez pas besoin d’engrais pour une culture en pot de mini-cactus. Il suffit d’un terreau sec et bien drainé. Ce qui réduit les dépenses à faire dans l’entretien de votre accessoire de décoration.

Les engrais servent surtout à optimiser le taux de nutriment dans le sol. Selon les plantes, vous devez choisir des produits spécifiques. Pour les mini-cactus, l’enrichissement en sable suffit pour garantir le bon développement et la pérennité de la plante.

Par contre, si l’envie vous en prend, vous pouvez toujours ajouter de l’engrais dans votre pot au printemps. Ce qui est loin d’être obligatoire. Si tel est le cas, vous ne devez en passer par là qu’une fois toutes les 4 semaines environ. Optez bien évidemment pour les engrais bio qui présentent moins de risque pour votre cactée.

Les fréquences de l’arrosage : comment bien gérer ?

watering-163923_1280

À l’instar de n’importe quelle plante, le mini-cactus nécessite tout de même un arrosage fréquent et minutieux. Il suffit de bien gérer la chose pour éviter la stagnation de l’eau dans les racines.

  • Une fois par semaine

En moyenne, il vous suffit d’arroser votre plante une fois par semaine. Selon la saison, vous devez reprendre progressivement l’arrosage en limitant les fréquences. Il faut que la plante se réhabitue à cette nouvelle condition de vie.

Sachez que les mini-cactus sont des plantes très tenaces et quasiment increvables. Vous pouvez ne pas avoir une fréquence d’arrosage fixe. Cela ne les tuera pas. De quoi vous faciliter notamment l’organisation de votre emploi du temps.

  • Éviter d’arroser en hiver

En hiver, éviter d’arroser votre cactée. La température étant en baisse, un peu plus d’eau lui ferait plus de mal que de bien. Vous devez d’ailleurs changer son emplacement pour qu’elle ait un environnement propice à son bon développement. Comme susmentionné, en hiver, les mini-cactus survivent mieux dans une température fraîche.

Une fois l’hiver passé, vous allez reprendre l’arrosage. Mais attention à ne pas trop forcer dès le départ. Reprenez petit à petit pour que les racines n’éclatent pas sous la pression de l’eau.

  • Les équipements dont vous avez besoin pour bien arroser votre cactée

Il faudra également gérer de manière minutieuse la quantité d’eau que vous allez verser dans le pot. Une trop grande pression mettrait en péril la bonne santé de votre cactée. Pour ce faire, vous devez vous munir de certains équipements. Ce peut être entre autres un mini arroseur que vous pouvez vous procurer pour quelques dizaines d’euros sur les plateformes dédiées. Si vous n’avez pas la possibilité d’en acheter, vous pouvez toujours utiliser les bouteilles d’eau, notamment ceux avec un bouchon mitigeur.

Certains propriétaires ont également trouvé une technique afin de limiter la quantité d’eau à utiliser. Il suffit d’utiliser une brosse à dents. Mouillez celle-ci abondamment et brossez votre cactus ainsi que le terreau avec la brosse à dents. Ce qui vous permettra de l’arroser sans en faire trop et de nettoyer par la même occasion la plante pour éviter la propagation des acariens.

Profiter des fleurs de votre mini-cactus : comment faire ?

a-fleshy-plant-1464420_1280

Les cactus ne sont pas uniquement prisés pour leur facilité d’entretien et leur grande robustesse. Ils peuvent également produire des fleurs. La saison varie d’une espèce à une autre. Mais en tous les cas, il y a des techniques pour vous assurer une floraison en temps et en heure. Focus.

  • L’été dehors

Comme susmentionné, les mini-cactus ont besoin de soleil. Comme vous, faites-les donc sortir en été. Cela vous garantira une fleuraison parfaite pour la prochaine saison. Ce peut être sur les fenêtres ou les terrasses. Tout dépend des possibilités de chacun.

  • Une exposition à mi-ombre le reste de l’année

Le reste de l’année, comme la plante a passé 3 mois sous le soleil, vous devez choisir un emplacement à mi-ombre. On ne reviendra plus sur l’importance de la température en hiver.

L’emplacement idéal se trouve généralement sur les rebords de fenêtres ou sur les étagères. Ils ont droit à une bonne exposition au soleil tout en mettant en valeur votre décoration d’intérieur.

  • L’eau de pluie pour l’arrosage

Dans la mesure du possible, utilisez l’eau de pluie pour l’arrosage de votre cactée. En fonction de la température extérieure et des conditions climatiques, vous pouvez vous suffire à un arrosage par semaine comme conseillée précédemment, ou passer à deux fois. La seconde alternative est conseillée pour pendant les périodes très chaudes.

Le rempotage des mini-cactus : les bons à savoir

cactus-3315104_1280

Vous pouvez aussi commencer par planter votre mini-cactus dans le sol pour le rempoter ensuite et en faire un accessoire de décoration d’intérieur. Il suffit de connaitre les bonnes techniques pour ce faire.

  • De l’engrais est nécessaire

Pour le rempotage, de l’engrais sera nécessaire. Et pour cause, vous allez changer votre plante d’environnement. Il faudra compenser les manques en conséquences de cette démarche.

L’engrais en question devra être mélangé à votre terreau. Faites preuves de minutie quand vous détachez le mini-cactus de son emplacement original vers le pot. Chaque racine devra être parfaitement préservée. Vous allez devoir, pour ce faire, prendre avec la cactée une partie de son sol originale. Une mini-pelle vous sera utile.

  • Quand rempoter ?

En moyenne, vous pouvez remporter un mini-cactus tous les 3 ou 4 ans. C’est une technique comme une autre afin de garantir une bonne fleuraison. De préférence, attendez la fin de l’été pour changer l’environnement de votre plante. Vous n’aurez plus ainsi à la sortir pour qu’elle prenne le soleil.

Il parait important de souligner qu’un mini-cactus ne fera que 4 à 5 cm de hauteur en moyenne. Le rempotage sera donc assez facile à faire. Vous devez faire la différence entre un cactus nain et les autres variétés de plantes grasses. C’est d’autant plus utile que les cactus classiques peuvent également servir dans l’aménagement d’intérieur.

  • Le choix du terreau à utiliser

Enfin, pour le terreau à utiliser pour le rempotage, on vous conseille bien évidemment un sol enrichi en sable. À cela vous devez mélanger l’engrais que vous devez, comme susmentionné, changez 1 fois par mois environ.

Après le rempotage, il est plus que jamais nécessaire de bien gérer l’arrosage de votre plante. Une à deux fois par semaine seront amplement suffisantes. Les experts vous conseillent de ne pas dépasser les 1 cm d’eau dans la coupelle de base de votre pot et quelques minutes d’arrosage dans le pot en été. Le reste du temps, il suffit de tremper le pot dans une coupelle avec de l’eau.

Les différentes maladies des mini-cactus

xwx

Qui dit entretien entend aussi traitement des maladies. En effet, les mini-cactus  courent aussi d’énormes risques, et ce, aussi bien lors d’une plantation en pot que dans le sol.

  • La pourriture

Il a déjà été susmentionné que le premier risque qu’encourent les mini-cactus est la pourriture. Elle est due à une forte stagnation de l’eau au niveau des racines. D’où l’importance justement de bien gérer les fréquences d’arrosages et la qualité d’eau utilisée.

  • Les champignons

Les champignons sont généralement les résultats de la pourriture. Ils prolifèrent en effet dans l’humidité et s’attaquent à la structure même de la plante. En quelques semaines votre cactée peut mourir.

  • La cryptogamique

La cryptogamique est une maladie spécifique aux mini-cactus. Elle est due entre autres à l’absence de taillage des plantes. En moyenne, vous devez couper votre plante quand vous constatez une partie malade. Le but étant d’éviter la prolifération de la maladie.

  • Les acariens de toutes sortes

Les mini-cactus peuvent également être les victimes des acariens de toutes sortes. Pour les traiter, vous devez simplement les laver avec de l’eau savonneuse. Cette technique nettoiera la plante sans pour autant mettre en péril son bien-être et sa santé.

Les techniques pour assurer la survie de votre plante

succulent-plant-3405218_1280

Il y a également quelques techniques de base que vous pouvez utiliser afin de garantir la survie de votre plante. Elles sont assez simples et peuvent limiter la propagation des champignons et autres maladies.

Pour commencer, même si ce n’est pas obligatoire, on vous conseille tout de même d’utiliser des engrais. Le sol sera ainsi riche et plus fertile. Ce qui plaira davantage aussi à votre plante grasse.

En outre, vous devez aussi penser à bien nettoyer vos matériels avant leur utilisation. Ce peut être les pots pour le rempotage ou encore les sécateurs pour la taille, etc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s