Quelles sont les plantes qui poussent sans eau ou qui ne demandent que très peu d’eau ?

Les plantes sont parfois des êtres vivants très capricieux. Certaines d’entre elles demandent beaucoup d’attention et si ce n’est pas le cas elles meurent rapidement. Il n’est donc pas souvent évident d’avoir une plante chez soi si nous sommes le genre de personnes à ne pas vouloir en prendre soin.

Heureusement qu’il y aussi les plantes dites robustes. Les dernières poussent sans eau ou ne demandent que très peu d’eau. Elles sont très avantageuses pour certaines situations, conditions environnementales ou encore pour certaines personnes.

Pourquoi certaines plantes arrivent à s’épanouir sans eau ?

question-2519654_1280(7)

L’idée selon laquelle une plante a toujours besoin d’eau est totalement fausse. Car on peut bien prendre le cas de certaines plantes qui s’exposent tout le temps à une chaleur de plomb dans des lieux désertiques. C’est le cas aussi des plantes qui s’adaptent aux chaleurs d’été. Car si on y pense bien, une terre qui se craquelle en pleine été, comment une plante peut-elle survivre à cela ? Et bien, les plantes méditerranéennes y arrivent très bien car elles sont assez exceptionnelles. Car il faut bien l’admettre, elles sont assez robustes pour arriver à survivre deux mois sans une goutte de pluie.

Pour comprendre le tout, il est important de se focaliser un peu sur l’importance de l’eau pour les plantes. Les dernières ne se contentent pas seulement d’eau. Elles ont aussi besoin de sels minéraux, d’oxygène et de gaz carbonique. C’est par les racines que l’eau est puisée pour être acheminée vers les feuilles.

Elle sera ensuite combinée avec du gaz carbonique. Mais l’ensemble du processus se fait aussi grâce à l’énergie fournie par la lumière. Étant donné le manque d’eau à certaines périodes, les plantes sont forcées de s’adapter. En tout cas la plupart mais pas toutes.

Pour faire face aux raisons arides, les plantes ont développé certaines techniques. Ce qui leur permet de rester en vie même si on ne les arrose pas. Certaines plantes accumulent des réserves pour faire face à l’été. D’autres étendent leurs racines dans la terre pour rechercher de l’eau. Les racines occupent souvent un volume plusieurs fois supérieur à celui du reste de la plante.

Elle sera ainsi bien équipée et ne manquera pas d’eau. Il y a aussi les plantes barrages. Elles sont aussi appelées plantes grasses. Elles détiennent une concentration importante de sels minéraux. Ce qui permet de capter l’eau comme un aimant et aide aussi l’organe à accumuler de l’eau surtout durant les jours difficiles. C’est la concentration de sel qui bloque l’eau comme un barrage d’où le nom de plante barrage. On peut par exemple citer les sedums ou les orpins.

La réduction de perte d’eau

drip-921067_1280

Avec l’orpin, on a facilement une plante qui ne demande que très peu d’eau. Beaucoup de plantes sont comme elle, une grande partie des plantes méditerranéennes. Leurs techniques sont simples : réduire la perte d’eau. Et qui dit réduction de perte d’eau dit réduction de prélèvement d’eau dans le sol. Les feuilles renforcent leur isolation. Elles possèdent une épaisse cuticule couverte de cire qui empêche la perte d’eau en grande quantité en évaporation. Cette épaisse cuticule agit comme une couche isolante comme à l’image des fenêtres à double ou triple vitrage.

La couche épaisse de cuticule va faire comme un réflecteur. Son aspect brillant va renvoyer les rayons solaires et la chaleur comme le ferait un miroir. L’évaporation n’est pas pour autant totalement réduite car il faut éviter une entier imperméabilisation au risque de tuer la plante. On peur citer les plantes suivantes ayant des cuticules épaisses : chêne vert, filarias et nerpruns alaterns.

Une autre méthode qu’utilisent les plantes pour éviter l’évaporation est la perte de feuilles ou la réduction de ses dernières. C’est par exemple le cas des Eucalyptus et les Spartiers.  Les plantes aromatiques évacuent dans l’air leurs essences pour lutter ainsi contre la chaleur. Cela fonctionne de la même manière que les réflecteurs car les liquides évaporés forment un écran contre les rayons solaires.

Les plantes qui n’ont presque pas besoin d’eau

exotic-flower-917025_1280

Avec le climat qui se réchauffe sensiblement, il est apprécié d’avoir des plantes qui résistent à la chaleur. Alors le plus judicieux est de passer par certaines qui sont économes en eau. Mais avant tout cela, il faut expliquer l’intérêt d’avoir un jardin sans eau. Avec le réchauffement climatique, l’eau se fait rare. Et cela est aggravé par des temps très caniculaires surtout dans le sud.

Pour autant le nord n’est pas épargné. Un phénomène assez nouveau. On fait donc face à deux problèmes ; une chaleur intense et le manque d’eau. Ce qui n’est pas évident pour notre jardin et pourtant nous sommes bien obligés de trouver des solutions car même en été, on veut bien apprécier du verdier dans notre jardin. Pour cela, on vous conseille les plantes suivantes :

  • Les plantes sobres :  ce sont des plantes qui sont réputées pour supporter les fortes chaleurs. Ce sont généralement des végétaux robustes et assez résistants pour ne pas virer des feuilles dès les premiers coups de chaleur. Comment les reconnaître. Ils possèdent des racines profondes très encrées dans le sol. Ces racines sont secondées par un second circuit racinaire dit « de surface ». Ce second circuit peut capter la moindre goutte de pluie. Étant donnée des caractéristiques hors normes, ces plantes ont un feuillage réduit. Cela permet de réduire considérablement l’évapotranspiration et aider la plante à perdre moins d’eau. On reconnait aussi ces plantes à travers leur feuillage gris. Cela signifie généralement qu’elles résistent à la sécheresse.  Et enfin, ce qui est appréciable avec cette catégorie de plantes c’est que certaines d’entres elles se mettent carrément en repos végétatif pendant l’été.
  • Les tillandsias :  on les appelle également les filles de l’air. Ces plantes sont pratiquement sans racines et n’ont pas besoin de terre. Elles possèdent des feuilles d’argent et des fleurs étonnantes. On peut les arroser de temps en temps seulement car elles ne demandent pas beaucoup d’eau. On peut les placer à l’extérieur mais elles trouvent également leur place en intérieur. Ce qui en fait des plantes faciles à cultivé. Le plus impressionnant avec ces fleurs c’est qu’elles poussent aussi en s’accrochant aux arbres, falaises et même aux câbles téléphoniques. Même si elles s’accrochent aux arbres, ce ne sont pas pour autant des plantes parasites car leur hôte va juste leur servir de support. Ce dernier ne va pas donc en mourir. Le tillandsia est doté de feuilles spéciales car la surface est composée d’un revêtement composé d’écailles microscopiques. Les feuilles sont capables d’absorber l’humidité ambiante à travers laquelle elles puisent des sels minéraux pour un bon épanouissement. Les racines sont là pour les tenir accrochées au support. Pour mettre en valeur cette plante, il suffit de la mettre sur du liège ou des branches.
  • L’agave : cette plante s’invite aussi facilement dans votre jardin. Elle est dotée de feuillage épais et c’est dans ce dernier que la plante stock l’eau. La récupération de cette dernière se fait par les racines profondes. La plante est surtout utilisée pour décorer le jardin mais on l’apprécie également pour ses propriétés résistantes à la sécheresse.
  • Le bougainvillier :  c’est une plante très répandue pour décorer les murs et les jardins. C’est un arbuste qui prend vraiment de la place quand il s’épanouit. Il est champion en matière de résistance à la sécheresse. De plus, il arrive à se développer facilement dans des conditions extrêmes et sur des terrains pauvres. Et pour les gens qui ne veulent pas trop de tache, pas de panique car cet arbuste est très facile à cultivé. Mais le plus impressionnant c’est son imposante couleur qui peut changer.
  • Le pourpier :  car on aime tout simplement avoir de la couleur dans notre jardin. On conseille de ce fait d’adopter un pourpier. C’est une plante à fleurs colorées et qui tolère très bien la sécheresse. Elle peut se développer dans un sol sec et pauvre. Elle fait bien survivre sans eau pendant un long moment.
  • Le lithops :  pour ceux qui recherchent de l’originalité, on conseille vivement cette plante. C’est aussi une plante grasse que l’on appelle également pierres vivantes ou plante caillou. En effet elles ressemblent, de base, à des cailloux jusqu’à ce qu’elles éclosent totalement. C’est une plante très facile à garder étant donné qu’elle ne demande pas beaucoup de soins ni d’eau. Vous pouvez les cultiver autant en extérieur qu’en intérieur.
  • La gaillarde : pour continuer dans les notes de couleurs, cette fois ci on conseille d’adopter la gaillarde. En plus d’être magnifique à regarder, elle ne demande pas beaucoup d’eau. C’est une plante couvrante qui ne demande pas beaucoup d’attention. Et même une personne qui ne s’y connait pas en plantes peut faire fleurir abondamment la gaillarde. Tout ce qu’il lui faut c’est un bon endroit ensoleillé et un peu d’eau. Pour du reste, il faut laisser Mère Nature faire son œuvre. Petite note juste à ne pas oublier c’est que cette plante craint horriblement le gel.
  • La verveine : cette fleur est très appréciée dans le jardin. Avec des couleurs vives et claires, elles se cadrent parfaitement avec le tableau estival. D’ailleurs cette plante recherche des température élevées mais n’a besoin que de peu d’eau. Elle fleurit en grappe du printemps à l’automne. Dans les régions à climat chauds à longueur de la journée, elle fleurit toute l’année. Tout ce dont elle a besoin c’est un peu d’eau, un sol bien drainé et de beaucoup de soleil.
  • Le lantana : cette fleur est une plante tropicale. Elle a des fleurs à couleurs vivaces mais pas trop chaudes. C’est une plante rustique et s’adapte très bien à des climats chauds. Dans les régions chaudes, elle fleurit pendant l’été et durant tout le printemps. Les fleurs sont rondes. Étant donné que c’est une fleur tropicale, elle aime très bien la sécheresse et la chaleur. Elle s’adapte à tous les types de sol ce qui fait qu’on peut la cultiver n’importe où.

On peut les cultiver en pot et elles attirent aussi bien les colibris que les abeilles.

  •  Les giroflées : Cette plante supporte très bien la chaleur. Elle est très appréciée pour ses couleurs et son parfum qui embaume très bien le jardin. Ce sont des plantes vivaces de courte durée. On doit les arroser occasionnellement et apparaissent par grappes durant le printemps et l’été. Il faut les exposer en plein soleil ou dans un endroit partiellement ombragé.
  • Le laurier : c’est une fleur populaire à couleur douce. C’est un arbuste tropical qui fleurit beaucoup. On obtient donc de beaux bouquets dans le jardin durant les temps de floraison. Les fleurs dégagent une senteur exceptionnelle et on peut avoir des couleurs variables : jaune, rouge, blanc, pourpre ou rose. Elle se développe surtout dans les zones côtières et supporte la chaleur et peu d’arrosage. Il est préférable de l’exposer en plein soleil. Et comme c’est une fleur tropicale, elle ne supporte pas très bien le froid.
  • Le coquelicot : Discrète et d’une allure simple, le coquelicot demeure une fleur à couleurs vives très appréciées. Pour avoir de belles floraisons il suffit d’une bonne exposition au soleil et quelques arrosages.
  • La sauge : si on la connait très bien dans la cuisine, on l’aime aussi bien dans le jardin. De plus cette plante est très robuste et est célèbre pour sa saveur aromatique. Comme c’est une plante qui résiste bien à la chaleur, elle ne demande que peu d’arrosages. D’ailleurs il est à noter que si on l’arrose trop, il se peut qu’elle meure rapidement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s