Que faire contre les moustiques ?

Dès que l’on pense à l’été, au soleil et aux beaux temps, on ne peut pas s’empêcher de penser que les moustiques seront aussi au rendez-vous durant cette belle période de l’année. Comment faire alors pour lutter contre cet insecte qui gâche nos belles vacances et nos nuits de sommeil ?

D’où viennent les moustiques ?

daddy-longlegs-3460061_1280

Pour effectuer leur cycle de développement, tous les types de moustiques ont besoin d’eau. Le cycle de reproduction d’un moustique comprend la phase immature aquatique et la phase adulte aérienne. Ces deux phases sont composées des quatre étapes : l’œuf, la larve, la nymphe et l’adulte. L’évolution du moustique est complète entre 5 jours et 90 jours selon l’environnement. Le processus suivant explique la transformation de l’œuf en insecte aérien :

Le moustique pond directement dans l’eau ou dans un endroit humide. Même en absence d’eau, l’œuf de certains espèces peut vivre jusqu’à une année.

L’œuf d’un moustique donne plusieurs larves dont la croissance dépend de la température de l’endroit. Au bout d’un certain temps, les larves se transforment en nymphe avant apparaître à la surface de l’eauAprès, ce sont les mâles qui apparaissent en premier tandis que les femelles s’accouplent. Les mâles ne survivent que deux jours et restent dans l’eau pendant sa disparition. Quant aux femelles, elles se répandent pour chercher l’endroit idéal pour assurer l’avenir de la métamorphose. Les femelles cherchent du sang pour se nourrir et surtout pour nourrir leurs œufs.

Où vivent les moustiques ?

mosquito-3842350_1280

On a vu précédemment que l’eau est le premier foyer des moustiques. Les moustiques sont nés par le biais d’une larve aquatique qui se développent souvent dans de l’eau immobile tels que les flaques, les marais salés ou encore dans un cours d’eau. Après un certain temps, les larves deviennent adultes et donnent naissance à des insectes aériens.

Une fois adultes, les moustiques quittent alors les flaques d’eau pour s’installer dans les plantes, à l’intérieur des maisons pour assurer leur reproduction. Le type de moustique appelé culex pipiens vit souvent à l’intérieur de la maison. Les femelles de ce genre de moustique piquent surtout pendant la nuit.

Les différents types de moustiques

insect-3079504_1280

Il existe plusieurs variétés de moustiques dont les plus répandues sont les moustiques tigres, les culex et les anophèles. Chaque variété diffère d’une autre surtout de par les cibles qui les attirent. En effet, certains moustiques ne piquent que les oiseaux et le batracien tandis que d’autres ne piquent que l’homme. L’espèce de moustique connu sous le nom d’Aedes albopictus ne pique que pendant la journée, par contre, les moustiques qui ne piquent que la nuit s’appellent culex pipiens.

Ce sont ces derniers qui sont les plus souvent installées à l’intérieur de la maison. Il existe également des variétés de moustique qui peuvent se déplacer jusqu’à plusieurs dizaine de kilomètre tandis que d’autres ne font que quelques centaines de mètres seulement. Certaines espèces de moustiques peuvent  produire jusqu’à dix générations par an tandis que d’autres n’atteignent qu’une génération dans une année.

Pourquoi les moustiques se nourrissent de sang ?

tipula-3345668_1280

En réalité les moustiques mâles et femelles se nourrissent du nectar. Le nectar est un suc secrété généralement par les glandes d’une plante appelée nectaire. Quant aux larves, elles se nourrissent en filtrant l’eau pendant le processus de transformation aquatique. Pour pouvoir pondre des œufs, les moustiques ont besoins de sang car le sang possède des protéines nécessaires pour le composant de l’œuf.

Seules  les moustiques femelles nous piquent donc jusqu’à l’obtention de quantité de protéine suffisante pour leurs œufs. En effet, si la femelle reçoit un maximum d’aspiration de sang, elle pourra pondre entre 100 et 200 œufs. Elle utilise sa trompe en faisant un mouvement en aller-retour. Ensuite, quand elle trouve un petit vaisseau sanguin, elle s’immobilise pour aspirer le sang.

Enfin, à l’aide de la trompe, elle injecte une salive anesthésiante pour que le sang ne se coagule pas. La trompe d’un moustique est très souple car il peut faire un angle de 90 degrés d’où la possibilité d’avoir une importante quantité d’aspiration lors d’une piqûre. À savoir, le prélèvement d’un moustique est estimé à 5 millionièmes de litre environ.

Qu’est ce qui attire les moustiques chez nous?

mosquitoes-3390932_1280

En réalité, le moustique est attiré par divers composants chimiques présents dans notre environnement à savoir :

  • Le dioxyde de carbone ou Co2 : le taux de Co2 que nous dégageons est le principal composant qui attire le moustique. Il utilise l’odorat pour détecter la présence de Co2 dégagée pendant la respiration et aussi par la chaleur de la peau. Le moustique peut repérer sa proie à près de 30 m.
  • Les exercices physiques : lorsqu’on pratique un sport, le corps humain secrète de la sueur. Le moustique est alors attiré par l’odeur et les éléments qui composent la sueur comme l’acide urique, l’ammoniac ou encore l’acide lactique.
  • Odeur humaine : le moustique détecte la présence humaine par le biais de l’odeur que nous dégageons par la respiration et la peau. Le corps humain dégage de l’octanol, de l’acide lactique et des acides gras volatils qui varient d’individu à un autre, et suivant la surface corporelle et l’alimentation.
  • Les personnes moins réactives : des études ont montré que les moustiques piquent les personnes moins réactives comme les bébés et les personnes âgées. Le but du moustique pendant l’aspiration, c’est d’avoir un maximum de sang et d’aspirer le plus tranquillement possible. Il choisit donc les personnes les moins réactives pour qu’il puisse se nourrir sans être gêné.
  • Les femmes enceintes : les femmes enceintes attirent les moustiques dû au fait qu’elle dégage une quantité de Co2 beaucoup plus importante que la normale.
  • Les malades : Une température corporelle élevée est un des éléments qui incite le moustique. Parfois, le corps humain produit beaucoup de chaleur pendant la lutte contre une infection par exemple.
  • Les vêtements : il existe des vêtements qui attirent les moustiques. En effet, c’est ne pas exactement le vêtement qui les incite mais plutôt les éléments qui le compose. Certain type de vêtement facilite le dégagement de Co2 et aussi l’augmentation de la température du corps humain.

Que faire pour éviter les moustiques ?

schnake-3428481_1280

Pour éviter les moustiques, l’entretient régulière de votre environnement est primordial. Il existe des mesures préventives pour repousser les moustiques :

  • La végétation est l’un des endroits préféré des moustiques. Pour éviter que les moustiques ne s’installent près de la maison, il faut faire un entretien du jardin pour que la plante et l’herbe restent le plus court possible.
  • Éliminer l’eau stagnante : l’eau est un élément primordial dans le développement du moustique. Pour freiner leur reproduction donc, il faut éliminer les eaux stagnantes, même ceux dans un récipient tel qu’un seau, un canal d’évacuation.
  • Changer l’eau qui sert à hydrater les oiseaux ou les chiens régulièrement.

Comment se protéger contre les moustiques ?

mosquito-repellent-492856_1280

Il existe de nombreuses techniques pour se protéger contre les moustiques. On peut utiliser des astuces naturelles à base de plantes, des techniques moderne ou encore avoir recours à des produits chimiques.

La méthode naturelle est basée sur l’utilisation des plantes ou d’huiles essentielles issues de ces plantes-là. En effet, certaines plantes diffusent une odeur que les moustiques ne supportent pas.

  • Le basilic : on peut se servir du basilic pour repousser les moustiques. Pour ce faire, l’on place un ou deux pot de basilic dans la pièce et c’est tout. Dès que les moustiques sentiront l’odeur du basilic, cela les repoussera.
  • La menthe : Cette plante possède un arôme odorant anti-moustique très efficace. On met alors les bouquets de menthe dans la maison, comme dans un vase par exemple. Pour avoir plus d’odeur, on peut aussi écraser ses feuilles en ajoutant un peu d’eau. Pour une protection personnelle, on n’hésite pas à s’enduire d’huile essentielle de menthe.
  • Le géranium : le géranium odorant dégage une odeur particulière anti-moustique. Il faut froisser les feuilles pour répandre l’odeur afin de créer une barrière contre le moustique.
  • Le thé et l’ail : le mélange de thé et d’ail est également très efficace comme répulsif contre les moustiques. Il suffit juste de faire une infusion de thé et y ajouter quelques gousses d’ail dedans.
  • La mélisse : les moustiques ne tolèrent pas la forte odeur citronnée de la mélisse.
  • Les pièges à moustiques : pour faire un piège à moustique, on a besoin d’un gramme de levure, 200 ml d’eau chaude, 50 gr de sucre et d’une bouteille en plastique. D’abord, on coupe la bouteille, on mélange l’eau et le sucre ensuite, et on ajoute la levure. Après quelques minutes, le mélange de ces ingrédients provoque une réaction chimique qui dégage du Co2. Le Co2 attire alors les moustiques qui seront pris au piège.
  • Les méthodes à base d’huiles essentielles : il existe des variétés d’huiles essentielles de plantes répulsives comme l’huile essentielle de citronnelle, de lavande, de géranium et aussi d’eucalyptus. Il faut utiliser un diffuseur, un vaporisateur ou le mettre directement sur l’ampoule électrique afin d’obtenir l’odeur.

La méthode moderne consiste à utiliser des équipements modernes comme :

  • Le ventilateur : cette technique est très efficace dans les endroits chauds. Il faut placer plusieurs ventilateurs dans le chambre a couchée et placer quelques un en direction du lit.
  • Les lampes LED : les lampes anti-moustiques existent de nos jours, elles éliminent les insectes volants par électrocutions.
  • La moustiquaire : elle se place autour du lit. Mais il existe aussi des moustiquaires qui sont installées aux encadrements de la fenêtre ou des portes.
  • Porter des vêtements anti-moustiques : couvrez le corps avec un vêtement long, à maille serrée pour éviter les piqûres des moustiques.
  • Application anti moustiques : il existe beaucoup d’applications anti-moustiques à installer sur les smartphones. L’application envoie un signal à ultrason qui repousse les moustiques.
  • Utilisation des animaux anti moustiques : cette méthode consiste à élever des animaux comme les poissons, les grenouilles ou les araignées pour attraper les moustiques.
  • Les poissons et grenouilles : il faudra les mettre dans les marres ou dans l’eau stagnante. Ces animaux se nourrissent alors des insectes aquatiques et des larves.
  • Les araignées : les araignées sont des superbes pièges à moustique naturels grâce à leurs filets très épais et collants.

L’utilisation des produits chimiques est à la fois rapide et efficace. Toutefois, ces produits peuvent présenter des risques pour la santé et l’environnement. Il existe différents types de produits anti-moustiques vendus sur les marchés. Ces produits contiennent des molécules anti-moustiques nocifs qui sont déconseillés pour les enfants et les femmes enceintes.

Que faire en cas des piqûres de moustiques ?

mosquito-1332382_1280

Les piqûres de moustiques, surtout celles des moustiques tigres, peuvent entraîner des démangeaisons ou même des réactions cutanées. Pour atténuer les piqûres de moustiques donc, l’on peut procéder comme suit :

  • Le bicarbonate de soude : il est très intéressant en cas de piqûre de moustique. On aura besoin d’un 1/4 d’eau et 3/4 de bicarbonate de soude. Ensuite, on mélange les deux ingrédients avant de l’appliquer sur la partie piquée.
  • Le savon : le savon est un antiseptique très efficace. Il faut se laver avec du savon et de l’eau tiède donc pour calmer l’irritation de la peau. On peut aussi appliquer de la glace sur la piqûre après le lavage.
  • Plantes : La menthe est très efficace non seulement pour éloigner les moustiques mais aussi pour apaiser les démangeaisons et les rougeurs causées par une piqûre de moustique. Pour ce faire, on malaxe les feuilles puis on applique directement sur la zone touchée.
  • Une source de chaleur : appliquez une source de chaleur en utilisant un tissu imbibé à l’endroit de la piqûre. La source de chaleur élimine les parasites.
  • Utiliser des médicaments anti-inflammatoires : il existe des variétés de médicaments anti-inflammatoires vendus en pharmacie. Les corticostéroïdes, par exemple, sont des médicaments très efficaces contre les piqûres et les inflammations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s