L’arbuste à fleurs : le philadelphus (Seringat)

Le Seringat ou Seringas, encore connu sous l’appellation « Jasmin des poètes », fait partie de la famille des Hydrangéacées, Philadelphacées. Il est originaire des régions tempérées qui se situent dans l’hémisphère Nord. Cet arbuste fait partie des plus parfumés dans un jardin.

L’intensité et la profondeur de son parfum ne manqueront pas de laisser une trace au cours des premières soirées du mois de Juin. D’ailleurs, le Seringat symbolise la mémoire. Il est difficile de comparer l’abondance ainsi que le charme de sa floraison.

Si vous ne disposez pas énormément de place dans le jardin, mettez le Seringat juste à côté de votre maison pour que vous puissiez, au maximum, profiter de son agréable parfum de fleur d’oranger.

Quels sont les meilleurs compagnons pour un Seringat ?

seringas-3432217_1280

Le philadelphus peut-être planté avec n’importe quel arbuste, du moment que ce dernier soit à floraison printanière. Nous pouvons par exemple citer le lilas, la spirée, le groseillier à fleurs, etc.

Si vous voulez que la floraison soit  mise en valeur, faites l’association de votre Seringat à d’autres espèces dont le feuillage est persistant. Vous pouvez aussi utiliser une clématite à grande fleur pour l’accompagnement de vos grands Seringat. En effet, cela favorisera la création d’un ensemble très élégant. Il est également possible d’opter pour la composition de beaux motifs en utilisant d’anciens rosiers, des digitales ou encore des grands delphiniums.

Pour remédier au dégarnissement de la base de votre arbuste, décorez-le par des potentilles, des marguerites d’automne ou encore des asters. Le fait de planter ces fleurs au pied de votre arbuste vous permettra de cacher la zone dégarnie.

Le philadelphus est extrêmement accommodant dans la mesure où ses résultats sont excellents dans tous les jardins, sans distinction de régions.  Effectivement, il s’adapte facilement à tous les types de sol, même les sols pauvres et ceux qui sont calcaires. Cependant, la qualité des résultats est nettement supérieure sur un sol humifère.

Pour les personnes qui viennent tout juste de débuter dans le jardinage, ces arbustes sont faits pour vous.

Pour la plantation des Seringats, choisissez la période entre le mois d’octobre et le mois de février pour favoriser l’installation et le confort des arbustes, et aussi pour avoir des fleurs dès la première année. Dans le cas où vous avez fait l’achat d’une plante fleurie en conteneur, attendez jusqu’à la fin de l’épanouissement pour la placer en terre. L’installation, ainsi que le développement peut durer à peu près trois ans. C’est seulement après cette période que vous devez procéder à la première taille.

À part certaines tâches sans importance et aussi quelques chapelets de pucerons, il est rare que le philadelphus soit malade. En matière de croissance, l’arbuste grandit de 10 cm en une année pour ce qui est des variétés trapues. Par contre, on compte 30 à 40 cm de croissance par année en ce qui concerne les grands Seringats.

Dans le jardin, placer l’arbuste en plein soleil, mais qui ne brûle pas, est une garantie de floraison optimale. Cette place conférera aussi au feuillage une magnifique teinte dorée en automne. Quant à la mi- ombre, elle est supportée du moment qu’elle est légère.

  • Les conseils des professionnels

Pour l’épanouissement de votre philadelphus, optez pour l’utilisation d’un engrais avec un fort taux de magnésium et de potasse lorsque la floraison sera terminée. Cela aura pour rôle de stimuler l’apparition de nouveaux boutons floraux  avant le prochain automne.

En principe, c’est à partir de la souche que le philadelphus  émet de nouvelles tiges.  Il est alors nécessaire de les entretenir, en procédant à l’élimination des vieilles branches susceptibles de compromettre leur développement.

Est-ce qu’il faut tailler le philadelphus ?

Seringue

Il est primordial de réduire la ramure pour la conservation de l’harmonie de la silhouette du seringat, mais aussi pour le garder compact. Cependant, ce taillage n’est pas nécessairement à effectuer tous les ans, en l’occurrence, pour les arbustes encore jeunes.

Toutefois, si votre Seringat est âgé, vous devrez alors y procéder plus souvent. Tous les deux ans, au commencement de l’été, vous couperez un quart des vieilles tiges, c’est-à-dire, celles qui ont plus de trois années d’existence. Coupez-les  à partir de 10 cm du point de départ de chaque tige. Veillez à toujours à effectuer la coupe au-dessus d’un endroit où il y a une paire de feuilles.

  • Combien de temps un Seringat peut-il être conservé dans un jardin ?

Comme de nombreuses plantes ligneuses, la durée de vie d’un philadelphus est longue car elle peut facilement dépasser les dix ans. Cependant, il s’agit d’un arbuste qui vieillit mal. Même s’ils sont âgés, ils ne présentent pas énormément d’inconvénients. Néanmoins, on vous conseille de remplacer vos philadelphus au bout de 12, voire 15 ans.

Est-ce que le philadelphus craint le gèle ?

zozo

Cet arbuste à fleurs ne craint absolument pas les températures relativement basses. Il peut aisément résister jusqu’à une température environnant -25 degrés. Évidemment, il est possible de retrouver des comportements différents si l’on tient compte des types de sol ainsi que de l’exposition.

Est-il possible qu’un philadelphus fasse l’objet d’un bouturage ?

garden-1176406_1280(2)

Il est important de noter que le bouturage est la méthode de multiplication que préfèrent les professionnels. C’est entre le mois de juin et le mois de juillet que les professionnels en question préfèrent s’adonner à la réalisation des boutures herbacées.  A ce moment-là, ils le font en serre, à l’étouffée. Pour les amateurs de jardinage, les boutures ligneuses ou « à bois sec » seront plus faciles à réaliser. Cela doit se faire entre le mois de novembre et le mois de février.

Quelles sont les espèces et les variétés de philadelphus ?

mock-orange-3440995_1280

Le philadelphus compte énormément d’espèces qui sont réparties partout dans le monde. On peut cependant parler de quelques-unes qui sont plus connues que d’autres.

On peut citer deux types de philadelphus. D’une part, on a le philadelphus « Manteau d’Hermine ». Il est idéal pour un balcon car sa hauteur peut aller aux alentours de 1 m et il peut atteindre une superficie de 1,5 m. D’autre part, on a le philadelphus coronarius « Aureus ». Ce dernier est beaucoup plus adéquat dans le jardin.

  • Les caractéristiques des fleurs de philadelphus

Les fleurs sont très nombreuses. Tout au bout des pousses secondaires, elles peuvent être solitaires ou regrouper par plusieurs. Ce sont des fleurs de couleur blanches et qui font leur apparition entre le mois de mai et le mois de juin. Au Québec, la floraison est un peu tardive étant donné qu’elle commence au tout début du mois de juillet.

Sous sa forme simplifiée, la fleur du philadelphus  est constituée d’une corolle, qui, à son tour est, composée de quatre pétales de couleur blanche. Ces pétales sont également arrondies, en plus d’avoir deux fois la longueur des sépales. On y trouve aussi de nombreuses étamines, de couleur blanche également, ainsi que des anthères sur le milieu, mais qui sont de couleurs jaunes.

On compte une quarantaine d’espèces de philadelphus qui grandissent au naturel. Elles se situent dans l’hémisphère Nord, dans des pays tempérés, comme l’Amérique du Nord, la Yougoslavie ou encore la Chine.  Cependant, des jardiniers ont apporté une amélioration sur cet arbuste au cours du XIXe siècle. Par cela, ils sont arrivés à la création des hybrides dont les parfums sont particuliers. Toutefois, il existe certaines variétés à fleurs doubles dont le parfum est moins prononcé.

Le philadelphus cononarius est une plante vivace rustique et il très apprécié pour cela. Sa culture se fait habituellement, soit en haie, soit isolée. Il peut également être cultivé sur un balcon ou bien dans un bac. C’est surtout son parfum qui est attrayant car il embaume les jardins et les parcs au cours de la saison printanière. C’est même de là qu’est né son surnom : « jasmin des poètes ».

Le philadelphus et les êtres humains

PPP

Si l’on se réfère au langage des fleurs, le philadelphus est la plante qui symbolise la mémoire. Cela est dû au parfum que dégage les fleurs. Celui-ci est tellement persistant qu’il reste gravé longtemps et qu’il est très difficile de l’oublier.

Le Seringat est également connu pour sa robustesse, ainsi que la facilité de son entretien. En effet, le philadelphus apprécie une régularité d’arrosage tout au long de la durée de sa végétation. Toutefois, la fréquence de l’arrosage devrait être réduite à partir de l’arrivée du période de dormance et jusqu’à ce que celle-ci se termine.  Une fois que la floraison est finie à son tour, vous devez rabattre les longues tiges qui n’ont plus de fleur pour favoriser la stimulation de la repousse.

Malgré la robustesse du philadelphus, sachez qu’il est tout de même possible que l’arbuste soit touché par une maladie connue sous le nom d’ « Oïdium ». Et en ce qui concerne les parasites,  il est possible que le Seringat ait des problèmes de pucerons.

Quelques astuces pour une culture hors sol de philadelphus

aaaaa

On peut cultiver le Seringas hors sol. Dans un substrat, vous devez respecter certaines compositions pour que votre arbuste grandisse bien. Ci-dessous quelques conseils pour vous guider dans votre préparation :

  • 7 parts de terre franche
  • 3 parts de tourbes
  • 2 parts de sable

Sachez que chaque mètre cube de substrat doit contenir un peu moins de 2 kg de calcaire, plus précisément, il vous faudra 1,8 kg. Il faut également 3,6 kg de sang séché. Cependant, si vous n’en trouvez pas, de la corne torréfiée fera parfaitement l’affaire.

Ajoutez 3,6 kg de superphosphate, sans oublier les 1,8 kg de sulfate de potassium. Et tout cela, en pleine lumière. La régularité de l’arrosage doit être strictement respectée durant toute la période de végétation. Aussi, ne négligez pas l’apport d’un engrais équilibré une fois par mois.

Si vous avez une préférence pour la culture du philadelphus en pot, le premier choix que vous devez faire est celui de prendre un pot faisant 30 cm de côté. Ensuite, choisissez un endroit lumineux pour l’exposition de l’arbuste à fleur. Enfin, on vous conseille d’opter pour l’utilisation d’un bon terreau de plantation que vous mélangerez avec une simple terre de jardin. Arrosez votre Seringat en gardant une fréquence de deux fois par semaine durant l’été. En hiver, les apports en eau doivent être relativement diminués et vous devrez aussi arrêter totalement la fertilisation.

  • La culture en pleine terre du philadelphus

Cultiver le Seringat en pleine terre ne requiert quasiment aucun soin durant les périodes où il fait chaud. L’arrosage que vous effectuerez à partir du printemps jusqu’à l’automne servira à garder l’humidité du sol. Toutefois, l’excès d’humidité peut être néfaste à l’épanouissement de l’arbuste. Il est donc nécessaire que vous n’abusiez pas avec l’arrosage.

Pour la ramification du philadelphus, vous avez la possibilité de procéder à un taillage après la plantation. Mais vous devez attendre quelques années avant de le tailler régulièrement. La période d’attente idéale est entre 2 à 3 années.

Une protection contre le froid n’est pas nécessairement indispensable. Vous pourrez mettre de la paille au pied de l’arbuste afin de permettre la diminution des apports d‘eau durant l’été. Ce procédé vous aidera aussi à lutter contre l’apparition de mauvaises herbes qui peuvent favoriser l’avènement des pucerons, susceptibles de ravager votre arbuste à fleurs parfumées.

Les apports en engrais ou encore en compost peuvent se faire essentiellement pendant le printemps. Vous devez cependant savoir que pour les philadelphus plantés en pleine terre, ces apports ne sont pas obligatoires. Vous pouvez donc décider de ne pas en faire, ou encore d’en faire mais d’une manière irrégulière.

Que faire lorsque le philadelphus est attaqué par des pucerons ?

lice-1271992_1280(1)

La rapidité doit être de mise pour pouvoir sauver un Seringat des pucerons. Lorsque vous verrez apparaître les premiers pucerons, employez des solutions simples car souvent, elles suffisent à régler les problèmes des pucerons si ces derniers viennent de faire leur apparition. Évitez l’utilisation des insecticides nocifs afin de préserver l’environnement.

En résumé, le philadelphus est un bel arbuste qui, au-delà de la beauté de ses fleurs, vous procurera également un parfum qui ne manquera pas de vous ravir car il rappelle celui de l’oranger. L’ensemble des conseils qu’on vous a donné vous permettra de réussir si vous êtes débutant et que vous souhaitez vous lancer dans la culture de philadelphus. Il vous suffit de suivre à la lettre l’ensemble des astuces et de bien assimiler toutes les caractéristiques de la plante.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s