Le Schlumbergera : entretien, arrosage, culture

Le Schlumbergera, très connu sous le nom de  « Cactus de Noël » ou « Thanksgiving cactus » pour les anglophones, est classé parmi les plantes grasses.  Il possède des tiges charnues articulées, dressées puis retombantes. De forme oblongue ou ovale, les tiges du Schlumbergera, contrairement aux autres variétés de cactus, sont dépourvues d’épines.  Cependant, elles portent des encoches marquées qui sont parfois crochues.

Sur le plan botanique, le Schlumbergera appartient à la grande famille des Cactacées. Les ancêtres de ce cactus épiphyte vivent dans les forêts du Brésil.  C’est au début du XIXe siècle que ce genre de cactus a été découvert.

La plante a hérité son nom du très célèbre collectionneur de cactus, le français Fréderic Schlumberger. Étant une plante de jours courts, elle ne fleurit que pendant l’hiver. Sa floraison a lieu  dès fin novembre jusqu’au début du printemps. C’est pour cela qu’elle est également appelée « Cactus de noël ».

Chez cette plante, les fleurs, délicates et raffinées, sont en forme de trompette. Selon la variété, les fleurs, directement portées par les tiges, rivalisent de beauté avec les orchidées. Leurs couleurs sont tantôt blanches, roses ou rouges.

Dans son milieu naturel, le cactus de noël pousse dans le creux des branches. Les matières organiques qui s’y accumulent constituent un bon substrat pour la plante.

Originaire des forêts pluviales et tropicales d’Amérique du Sud, le Schulmbergera, qui est généralement adopté comme plante d’intérieur, ne peut pas supporter le froid. Il ne survit pas à des températures au-dessous de 10°C. Mais pour ceux qui savent s’en occuper, elle peut vivre pendant plusieurs années.

La description du cactus de Noël

christmas-cactus-103118_1280

La plante ne possède pas de feuilles ni d’aiguillons. Ses tiges articulées sont constituées par des segments plats, à peine crénelés. En bout de segment, elles portent plusieurs aréoles soudées qui forment une large zone de bourgeonnement feutrée.

C’est à partir de ce feutrage que les jeunes tiges ou articles et les boutons de fleurs vont se développer. Au fur et à mesure qu’elles se dressent, les tiges s’allongent, puis retombent. Leur base se lignifie et s’épaissit, et perd sa couleur verte avec l’âge. Cette plante peut avoir une durée de vie très longue.

Quant aux fleurs, elles sont grandes et très colorées. Elles sont vraiment remarquables, tant pour leur nombre que pour leur beauté. Ces fleurs, de forme tubulaire, ont une longueur de 7,5 cm à peu près.

Avec les sépales et pétales soudés, elles s’ouvrent en deux cercles puis s’ouvrent en de multiples extensions. Ce qui provoque un recourbement irrégulier.  Elles ont ainsi une forme asymétrique. Les nombreuses étamines également soudées en tube émergent de la corolle.

Les différentes espèces de Schlumbergera

christmas-cactus-277690_1280

Si vous avez décidé d’intégrer le cactus de noël parmi vos plantes d’intérieur, voici les espèces conseillées pour une culture en pot :

  • Le Schlumbergera microsphaerica est découvert vers 1900. Les tiges de cette plante sont cylindriques.
  • Le Schlumbergera opuntioides dont les fleurs ont une couleur rose foncé. Cette espèce qui fleurit en mars ou avril a été décrite en 1905.
  • Le Schlumbergera orssichiana : Il présente une floraison blanche qui tire vers la rose pourpre à l’extrémité. Ses tiges sont plates, dentelées et anguleuses. Sa floraison se fait en début septembre. C’est la dernière espèce à être découverte en 1978.
  • Le Schlumbergera russelliana : Les tiges de cette plante sont plates arrondies et non anguleuses. Par rapport aux autres espèces, ses tiges sont plus petites. Il fut découvert en 1837. Sa période de floraison est de février à avril.
  • Le Schlumbergera truncata : C’est la première espèce découverte et décrite dès 1819 sous le nom de Zygocactus trunctatus. Il possède des articles plats et dentelés et fleurit en octobre et en novembre.
  • Le Schlumbergera kautskyi : Avec ses tiges plates, cette plante ressemble beaucoup au Schlumbergera truncata.
  • Le Schlumbergera x buckleyi est connu comme étant le véritable cactus de noël. Il figure parmi les premiers hybrides entre le Schlumbergera truncata et le Schlumbergera russelliana. Dans les années 1930, c’est le genre de cactus de Noël le plus répandu et cultivé. Il est robuste et facile à entretenir. De nos jours, il est encore possible de trouver des exemplaires avec des dimensions impressionnantes chez certains collectionneurs. Il est à noter que toutes ses espèces ont des fleurs de couleur rose.
  • Le Schlumbergera de Pâques, appelé également « Cactus de Pâques », est souvent confondu avec le cactus de noël. En effet, le cactus de Pâques « Hatiora gaertneri» appartient au genre. Les fleurs de ce dernier ne ressemblent pas à celles du cactus de noël. Elles sont en forme d’étoile. C’est cette caractéristique qui permet de le distinguer, ainsi que sa période de floraison. Comme son nom l’indique, il fleurit au printemps. La couleur des fleurs peut être rose, orangée ou violette.

Néanmoins, en tant que cactus épiphyte, le cactus de Pâque présente les mêmes exigences de culture que le cactus de Noël.  Il nécessite donc les mêmes soins.

La création de Schlumbergera à fleurs blanches et d’autres à fleurs jaunes a permis d’enrichir la palette de couleurs des fleurs par la formation de nouveaux hybrides.

La découverte en 1978 du Schlumbergera orssichiana constitue une étape importante dans la création des nouveaux hybrides.  Généralement, les hybrides obtenus sont précoces, donnant de belles fleurs aux  formes inhabituelles. Le problème avec ces nouveaux hybrides c’est qu’ils sont difficiles à cultiver.

Dorénavant, de nombreuses variétés hybrides avec des fleurs de couleur violette, rose, rouge, orangée ou blanche, ont vu le jour. Généralement, c’est en Europe, plus spécifiquement en Grande Bretagne,  au Danemark, aux Pays Bas et en Allemagne qu’elles ont été créées. Mais depuis les années 1960, les États-Unis et l’Australie ont, eux aussi, produit des Schlumbergera hybrides. Plus de 1000 variétés hybrides de Schlumbergera sont enregistrées actuellement.

Comment cultiver et conserver plus longtemps votre cactus de noël ?

Cactus

Le cactus de noël, avec son port retombant, est idéal pour les suspensions fleuries.

Le cactus de Noël est une plante facile, à condition qu’il soit placé au bon endroit. Avant de le cultiver, vous devez savoir qu’il ne supporte pas les températures trop chaudes, supérieures à 20°C, tout comme celles trop froides inférieures à 10°C. Vous devez également lui éviter les courants d’air, ainsi que les zones de passage.

Bref, le cactus de noël, pour pouvoir se développer normalement, a besoin de lumière, tout en craignant le soleil direct. Une humidité atmosphérique qui avoisine les 50% lui est favorable. Une fois à l’emplacement idéal, vous ne devez plus le toucher car le déplacement peut compromettre sa floraison.

En été, vous pouvez le mettre dehors, bien abrité du vent et à l’ombre, sur un arbre. Ainsi, il pourra retrouver sa position naturelle d’épiphyte. Cependant, n’oubliez pas de le rentrer avant les premiers froids.

Comme ses racines aiment être à l’étroit, vous pouvez cultiver votre Schlumbergera dans un pot assez petit, rempli d’un mélange de terre de jardin, de tourbe et de sable.

Pour l’arrosage, arrosez-le régulièrement pour que son substrat ne se dessèche pas. Pour cela, vous devez arroser votre cactus une fois par semaine pendant la période printemps-été. Pendant la période froide d’automne-hiver, un arrosage plus léger toutes les deux semaines suffira. Sachez que c’est une plante qui ne nécessite que peu de nourriture. Ne mettez donc pas d’engrais dans l’eau d’arrosage. Utilisez tout simplement de l’eau douce. C’est seulement quand vous observez que le vert des tiges vire au jaune, qu’il faut en ajouter. Dans ce cas, l’engrais doit être dilué dans beaucoup d’eau.  Toutefois, vous pouvez utiliser un engrais de type plantes fleuries entre les mois d’avril et septembre.

Vous devez aussi vaporiser le feuillage de votre plante de temps en temps, car, à l’opposé des autres cactus, le Schlumbergera apprécie l’humidité.

Comment faire refleurir votre Schlumbergera ?

fleurir

Lorsque les racines apparaissent autour du terreau après la première floraison, ça veut dire que la plante se trouve beaucoup trop à l’étroit dans son pot. Si tel est le cas pour la vôtre, vous pouvez la rempoter dans un mélange que vous avez réalisé avec du terreau, de sable de rivière et de terre de jardin. En général, un cactus de Noël n’a pas besoin d’être rempoté que tous les 3 ou 4 ans, au mois d’avril.

Pour qu’elle bénéficie d’une obscurité aussi longue que dans la nature, vous devez placer votre plante dans une pièce lumineuse et fraîche à une température de 15°C environ, avec presque pas d’arrosage pendant deux mois.  La nuit, elle doit se trouver dans l’obscurité totale. C’est dans ces conditions que la floraison pourra se déclencher.

C’est quand les premiers boutons floraux apparaissent que vous pouvez remettre votre cactus dans les mêmes conditions que celles où il a fleuri l’année précédente. Ainsi, vous allez le garder pendant de longues années.

Sachez que lorsqu’il est laissé au repos pendant deux mois avant la floraison dans un endroit où il peut bénéficier de longues nuits sans éclairage,  le cactus de Noël refleurit chaque année. Et la floraison a généralement lieu entre le mois d’octobre et le mois de février.

Sachez aussi qu’un changement d’exposition pendant la période de floraison ou le fait de déplacer le pot peut provoquer la chute brutale des boutons floraux.

Et si votre cactus de noël ne refleurit pas ?

christmas-cactus-904483_1280

C’est un cas très rare mais s’il survient, les raisons peuvent venir de :

  • L’emplacement : Votre cactus est peut-être placé dans un endroit trop lumineux. Il ne faut pas oublier que c’est une plante de jour court.
  • Les déplacements : Une fois la plante placée à un endroit idéal, elle ne doit plus être déplacée. Les déplacements provoquent la chute ou le dessèchement des boutons floraux.

Un arrosage trop régulier ou trop d’apport en engrais favorisent la pousse des tiges au détriment des fleurs. Dans ces cas, vous devez vérifier ces deux facteurs.

Comment multiplier votre cactus de Noël ?

christmas-cactus-619650_1280

Il est possible et même facile et amusant de cultiver un cactus de noël.

Comme il ne supporte pas les températures froides inférieures à 10 °C, vous devez le planter en jardinière ou en pot et à l’intérieur. Afin qu’il puisse se développer dans les meilleures conditions, il a besoin d’être rempoté, surtout si vous l’avez acheté au magasin.

Pour permettre une évacuation d’eau en cas d’arrosage trop abondant,  le nouveau pot doit comporter un trou à son fond, et contenir des gravillons ou des billes d’argiles. Vous êtes également conseillé d’utiliser un terreau destiné aux plantes fleuries afin d’éviter d’abîmer les racines.

En ce qui concerne la multiplication, il faut utiliser la technique du bouturage. A l’exception de la période de floraison, le Schlumbergera se bouture à n’importe quel moment de l’année. Cependant, la période la plus favorable c’est au printemps ou en été.

Pour cela, vous allez sectionner des fragments de la plante avec 2 à 4 segments aux extrémités de tiges.

Vous laissez sécher ces fragments pendant quelques heures pour assurer la cicatrisation.

Ensuite, vous les trempez dans de l’hormone de bouturage.

Puis, vous piquez les boutures dans du terreau pour semis et bouturage.

Enfin, vous placez vos boutures dans un endroit bien éclairé avec une température qui avoisine les 20oC. Votre nouvelle plante va émettre des racines au bout de deux ou trois semaines.

Les maladies et parasites du cactus de noël

animal-1836482_1280

Les parasites les plus fréquents qui attaquent le cactus de noël sont les poux des racines. Tandis que ses prédateurs les plus redoutables sont les limaces, les escargots et les chenilles, sans oublier les cochenilles farineuses, ainsi que les araignées rouges et les thrips. En effet, ces petites bêtes peuvent aussi s’attaquer à cette plate.

La pourriture du collet et la destruction du système racinaire de la plante sont causées par des maladies bactériennes.

Si vous observez un flétrissement progressif des tiges chez votre plante, ceci pourrait être le symptôme d’une destruction du système racinaire. Cette maladie attaque le système racinaire et empêche la plante de s’hydrater. Dans ce cas, vous devez vérifier l’état des racines. Si le cas est confirmé, le rempotage et/ou le bouturage de sécurité est nécessaire.

Où peut-on trouver une Schlumbergera ?

flowers-164814_1280

Le cactus de Noël est en vente dans la plupart des jardineries, grandes ou moins grandes. Vous pouvez vous en procurer également chez le fleuriste de votre quartier. Vous trouverez le Schlumbergera au prix de 7 à 9 € ches les fleuristes et en jardineries.

Sinon vous pouvez demander une bouture à un proche.  Comme nous l’avons vu plus haut, le bouturage de cette plante est très facile à réaliser.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s