Remplacer les portes et les fenêtres de sa maison : notre guide pratique

Les portes et les fenêtres de notre maison sont des barrières thermiques et acoustiques. Par ailleurs, elles participent énormément à notre sécurité et à celle de nos meubles et objets de valeurs se trouvant dans notre maison. 

Il est donc recommandé de les remplacer si l’on constate qu’elles ne tiennent plus leurs rôles correctement.

Se renseigner sur les règlementations de votre région

Chaque commune est soumise à des règlementations d’urbanisme. Ceux-ci sont stipulés dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU), un document disponible auprès de la mairie. Dans le cas où vous remplaceriez vos fenêtres et vos portes à l’identique, faire une déclaration d’urbanisme n’est pas nécessaire.

Par contre, si vous habitez dans un secteur classé, vous devez déclarer les travaux auprès de votre commune. Il en est de même pour un changement qui modifie l’apparence qui a existé auparavant. 

Pour le cas d’un appartement, vous devez demander une autorisation auprès du conseil de copropriété avant d’entamer les travaux. Vous devez avoir leur consentement, étant donné que les changements pourront avoir un impact sur le style architectural du bâtiment. 

Suivre les normes en vigueur

Sachez que le changement des portes et des fenêtres peut bénéficier d’un crédit d’impôts. Toutefois, l’éligibilité à ce prêt nécessite le respect de la combinaison Uw et Sw. 

Notons que Uw est le coefficient de transmission thermique qui indique la performance d’isolation thermique. L’ouverture affiche une bonne performance lorsque ce coefficient est faible. En ce qui concerne Sw, il s’agit du facteur de transmission solaire. Il sert à déterminer l’énergie solaire transmise par la fenêtre de la maison. 

Par ailleurs, il est impératif que les fenêtres soient équipées d’une entrée d’air. Cela va en même temps assurer et optimiser le renouvellement de l’air.

À titre d’information, le coefficient de transmission thermique d’une fenêtre doit être inférieur ou égal à 1,3W/m².K. Celui d’une porte doit être inférieur ou égal à 1,7W/m².K. 

Pour une fenêtre de toit, Uw est de 1,5 W/m².K. Concernant le facteur de transmission solaire, celui d’une fenêtre est de 0,3 alors que celui de la porte et des fenêtres de toit est de 0,36. 

Opter pour un double ou un triple vitrage

La qualité et l’épaisseur du vitrage vont contribuer à limiter la déperdition de chaleur. Le passage du son sera également réduit, que ce soit de l’intérieur vers l’extérieur ou en sens contraire. 

Opter pour la pose d’une ouverture avec triple vitrage est judicieux si votre maison se trouve dans les montagnes. Il en est de même pour une fenêtre ou une porte qui se trouve sur la façade nord de la maison. Ce sont surtout les maisons passives qui optent pour cette technologie.

Un double-vitrage suffit pour une maison qui n’est pas exposée à des vents intenses. Le double vitrage classique est qualifié de « thermique » pour sa bonne performance thermique. Ceci s’explique par la présence de deux verres de 4 mm qui emprisonne une lame d’air de 16 mm. Il est communément appelé verre 4/16/4. Sa performance d’isolation thermique est entre 2,8 et 1,4. 

Il existe une autre alternative intéressante à savoir le double vitrage renforcé (VIR). Le centre des deux vitres est composé par du gaz d’argon. Il est renforcé par une couche transparente qui est fabriquée à base d’argent. C’est cette dernière qui va empêcher la déperdition de chaleur. 

Ce modèle est deux à trois fois plus performant par rapport au double vitrage classique en termes d’isolation. Comparé à un simple vitrage, sa performance est multipliée par quatre. 

Privilégier l’entrée de la lumière naturelle

Il est indispensable d’exposer l’intérieur de votre maison à la lumière naturelle pour votre santé. Un vitrage performant ne laisse entrer que peu de rayonnement solaire. Ceci est d’autant plus confirmé sur un triple vitrage. En réalité, le coefficient de transmission thermique d’un triple vitrage est entre 0,9 et 0,6, ce qui est excellent. Son facteur de transmission lumineuse, néanmoins, laisse à désirer. 

Il faut choisir avec discernement ces technologies. Une ouverture située au sud ne doit donc pas être équipée d’un triple vitrage. La maison sera chauffée automatiquement dès que le soleil pointe le bout de son nez. Vous devez adjoindre des volets performants pour que l’intérieur de votre maison ne se surchauffe pas pendant l’été. 

A part le fait de transmettre moins de luminosité, le triple vitrage est lourd. Son prix peut également grimper jusqu’à 80% plus cher que le double vitrage. 

Allier le design et l’efficacité

Outre les performances thermique et acoustique des portes et des fenêtres, ces ouvertures contribuent à l’esthétique de la maison. Le style peut être acquis par l’intermédiaire des matériaux avec lesquels elles sont fabriquées.

Les matériaux les plus prisés sur le marché sont le bois et le PVC. Faire installer une fenêtre en PVC sur mesure chez soi va vous épargner d’un entretien compliqué. Le PVC est le plus avantageux en termes de prix. En ce qui concerne le bois, l’entretien sera beaucoup plus ardu. 

Par ailleurs, vous devez vous adonner à cette tâche le plus régulièrement possible, sinon vous n’aurez pas une apparence impeccable, ni une isolation efficace. Du côté du design, le bois reste en tête de liste des matériaux qui donne du charme à une maison. Il peut être associé à n’importe quel style de décoration d’intérieur. 

Il y a également l’aluminium qui commence à séduire de plus en plus de consommateurs grâce à son montant qui est beaucoup plus fin. Il transmet efficacement la lumière du soleil. Son châssis noir est tout indiqué pour une décoration d’intérieur minimaliste. En optant pour des portes et fenêtres en alu, il est impératif de choisir des modèles à rupture de pont thermique. 

Notons qu’il est possible de combiner deux matériaux en même temps pour pouvoir profiter de chacun de leurs avantages.

Que ce soit pour la porte ou les fenêtres, l’option de la configuration avec un double battant peut toujours être dans l’air du temps. Vous pouvez également opter pour des oscillo-battantes pour vos fenêtres. Ces dernières sont plus pratiques à cause de leur ouverture et leur entrebâillement vers le haut. 

Les fenêtres à châssis fixes ont le vent en poupe ces dernières années. 

Choisir un modèle en fonction du budget

La question du budget doit être évoquée si vous voulez remplacer vos portes et vos fenêtres. 

Selon l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), le coût d’une fenêtre est de 1 000 euros. Celui d’une porte n’est pas loin de ce chiffre. Ce prix peut varier en fonction des matériaux, de la technologie optée pour le vitrage ainsi que du nombre d’ouvertures à changer. 

D’après l’ANAH, le retour sur investissement est de 10 à 12 ans pour le remplacement de 7 ou 8 ouvertures. Heureusement, il existe des aides octroyées par l’Etat si le changement améliore la performance énergétique. 

Vous avez, par exemple, la TVA réduite à 5,5%, l’Eco prêt à taux zéro et le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s