Incendie dans votre maison : comment êtes-vous protégé ?

Les cas d’incendie ne sont pas rares en France ; en particulier, les incendies domestiques. Chaque année, on recense des déclarations de d’incendie venant de toute part.

Ces sinistres sont le fruit d’une maladresse lors de la manipulation d’un objet inflammable ou bien d’un souci technique au niveau électrique.

Peu importe les origines de l’incendie, ces conséquences sont désastreuses. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour se protéger d’un éventuel cas d’incendie. Mais quelles sont-elles? Par le présent texte, découvrez les techniques les plus infaillibles pour être à l’abri des dégâts du feu.

Adopter les bons réflexes

  • Alerter le voisinage:

Si vous voyez des flammes dans votre quartier, le premier réflexe est d’alerter votre entourage et voisinage et de contacter les pompiers directement.

  • Maîtriser les flammes:

En attendant les pompiers, vous pouvez tenter de maîtriser les flammes par vous-même si le feu n’est pas très important. Si les flammes ne contiennent pas de fumée et n’en sont qu’à leur début, munissez-vous de quelque chose d’épais et essayer d’étouffer la combustion avec. Vous devez alors « écraser » les flammes avec cet objet jusqu’à ce qu’elles s’éteignent.

Cette méthode est surtout efficace lorsque les feux ne touchent pas un élément inflammable. En outre, munissez-vous d’un extincteur et vaporisez-le sur la combustion. Vous pouvez également asperger les flammes, d’eau.

Au cas où les étincelles touchent des conduits électriques, vous devez impérativement couper le courant. En effet, si les étincelles touchent l’un des fils électriques, cela peut générer un court-circuit et étendre l’incendie.

  • Evacuer les lieux:

Si les flammes deviennent incontrôlables, il vous faut quitter les lieux sur le champ. Regroupez tous les occupants de la maison et sortez au plus vite. En partant, veillez le plus que possible à fermer les portes et fenêtres afin d’éviter les appels d’air. Ceux-ci risquent davantage de propager le feu.

Si c’est nécessaire, essayez de ne rien emporter de votre maison. Assurez-vous de sauver vos vies. Ce n’est qu’une fois les flammes éteintes que vous pourrez retourner dans la maison incendiée et prendre les objets épargnés.

  • Déclarer le sinistre:

Une fois dehors, l’étape suivante est la déclaration de l’incendie auprès des autorités. Vous bénéficierez alors d’un document qui demande l’origine et la date de l’incendie. On vous demandera également de faire l’inventaire des pertes matérielles. En France, le délai de déclaration d’un sinistre d’incendie est de 72 heures au maximum.

Anticiper les causes d’incendie

Les dégâts d’incendie sont désastreux. C’est pour éviter ces conséquences que l’assurance incendie a été mise en place. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une assurance qui couvre toutes les pertes occasionnées par un incendie. Peu importe que cela soit issue d’une catastrophe naturelle, d’une fausse manœuvre, d’une intention criminelle ou seulement d’un souci technique.

Une fois avoir déclaré le sinistre d’incendie à votre compagnie d’assurance au cours des trois jours suivant le sinistre, votre police d’assurance se chargera d’étudier les pertes.

Elle va par la suite débourser la somme exacte en fonction de la valeur des matériels endommagés par les flammes. D’où la nécessité de souscrire à l’avance à une assurance, afin de prévenir ce genre de cas.

Pour trouver la meilleure offre, vous pouvez faire jouer la concurrence entre les multitudes de compagnies d’assurance. Il vous suffit alors d’utiliser les comparateurs en ligne pour obtenir une simulation d’assurance d’incendie.

Avant de souscrire à une assurance incendie, le concerné a aussi la possibilité de souscrire à une assurance habitation et même à une assurance catastrophe naturelle. Plus vous souscrivez d’assurance et plus important sera le dédommagement que vous recevrez.

Prévenir la formation d’incendie dans votre maison

Pour éviter qu’un incendie se déclare dans votre logement, il vous faut :

  • Bien équiper sa maison de matériels de sécurité:

En France, la loi no 2010-238 du 9 mars 2010 impose l’installation d’au moins un détecteur de fumée dans tous les logements, que ceux-ci se situent en habitat individuel ou collectif, et dans un bâtiment neuf ou existant.

Ces dispositifs incendies doivent être conformes à la norme CE NF EN14604. Par ailleurs, si la loi n’impose pas l’installation d’extincteurs pour les habitations individuelles, ils sont obligatoires dans les immeubles d’habitation de grande hauteur, dans les chaufferies et dans les parkings.

  • Rangez bien les produits et matériaux potentiellement inflammables:

Tous les produits d’entretien, les bombes aérosols, la peinture, les cartons ou encore les tissus doivent être impérativement éloignés des sources de chaleur telles qu’un radiateur, une chaudière, une lampe halogène, etc.

N’hésitez pas à les ranger dans un placard fermé, à l’abri et en hauteur pour éviter que les enfants puissent y accéder. Placez, dans un autre endroit de votre logement, les briquets, les allumettes ou les allumes gaz.

  • Faites ramoner régulièrement votre cheminé:

Si vous avez une cheminée, vous devez faire ramoner et vérifier le conduit de fumée 2 fois par an dont 1 fois en période de chauffe, par votre chauffagiste ou une entreprise de ramonage. L’entretien des conduits de raccordement doit également être fait à cette occasion.

  • Contrôlez la ventilation de votre cuisine: 

Nettoyez le plus souvent possible les filtres de votre hotte aspirante, car le gras qui s’y dépose peut facilement s’enflammer. Pour les hottes à extraction et à recyclage, lavez tous les deux mois le filtre à graisse en le laissant tremper 15 minutes dans une eau savonneuse, puis rincez abondamment.

Si vous possédez une hotte à recyclage, vous devrez remplacer le filtre à charbon actif tous les 4 mois.

  • Veillez sur votre installation électrique:

Pensez à remplacer immédiatement une prise électrique ou un interrupteur dès qu’il vous paraît vétuste ou abîmé par un choc. Ce réflexe permet d’éviter les courts-circuits à l’origine des incendies.

Évitez en outre de brancher trop d’appareils sur une même prise. En surchargeant une multiprise (qui est normalement réservée à des appareils de faible puissance), vous risquez de provoquer une surchauffe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s