Comment purifier l’air de votre maison ?

Vivre dans une maison mal aérée est synonyme de problème de santé pour les occupants des lieux. Votre logement est l’un des endroits où vous passez la majorité de votre temps.

Quelle que soit sa taille, un tel lieu de vie mérite toute votre attention. L’air qui y circule doit être assaini régulièrement afin de prévenir les maladies telles que l’asthme et pour éviter de provoquer des allergies.

Quelles particules causent la pollution de l’air à l’intérieur de votre logement ? Comment maintenir la qualité de l’air dans votre intérieur ?

Les polluants de l’air intérieur à prendre en compte

co2-4767439_1280

L’air comme l’eau est un élément essentiel à la survie des êtres vivants. Si l’air qui circule à l’intérieur de votre maison ne répond pas à vos besoins en matière de santé, vous risquez de réduire votre durée de vie et celle des autres occupants de la maison. La raison est simple, divers éléments polluent l’air ambiant sans que vous vous en rendiez compte.

  • Le xylène

Ce groupe d’hydrocarbures compose les peintures et solvants que vous utilisez au quotidien. Il se trouve également dans les insecticides. Au contact de la peau et des yeux, le xylène provoque des irritations. Son inhalation peut entraîner de graves dommages à vos poumons.

  • Le benzène

Ce composé organique fait partie des composants de divers produits comme les encres, les peintures, les détergents et la fumée de cigarette. Reconnu comme cancérigène, il peut aussi provoquer des troubles de l’équilibre, des troubles gastro-intestinaux et la somnolence.

  • Le formaldéhyde

Ce composé organique est présent dans les cosmétiques, dans la colle à moquette, dans les mousses d’isolation et dans les papiers peints. Ce type d’allergène est particulièrement irritant pour les yeux, la gorge, le nez et la peau. Son pouvoir cancérogène s’ajoute à la liste de ses effets sur votre santé.

  • Le styrène

Ce produit chimique se trouve dans les matériaux isolants, les matières plastiques et la fumée de cigarette. Son inhalation ou son absorption par voie cutanée provoque des irritations des membranes muqueuses, des yeux et de la gorge. Il entraîne également des maux de tête et une perte de perception des couleurs.

Assainir l’air ambiant avec des gestes simples

a-beautiful-day-2247264_1280

Ouvrir les fenêtres le matin doit être un réflexe, surtout si votre logement est petit. L’air ambiant qui occupe un endroit moins spacieux est rapidement pollué, son évacuation par la fenêtre est indispensable.

Prévoyez au moins quelques minutes pour renouveler l’air dans vos pièces à vivre. Si vous fumez, pensez à le faire à l’extérieur. Les odeurs de tabac s’infiltrent facilement dans vos canapés et rideaux, ouvrir les fenêtres dans ces cas-là ne sera pas d’une grande utilité.

Le nettoyage des lieux permet de maintenir la propreté des sols et des meubles. Un époussetage génère de la poussière et l’éparpillement des autres saletés. Avec des fenêtres ouvertes, la pollution sera dégagée, mais n’oubliez pas que l’utilisation de certains produits peut aussi affecter la qualité de l’air.

Ainsi, pensez à investir dans des produits de nettoyage sains. Laissez de côté ceux qui sont composés de produits chimiques susceptibles de provoquer des allergies. Pensez également à investir dans l’achat des appareils appropriés comme un aspirateur équipé de filtre.

Vous pouvez aussi assainir l’air à l’intérieur de la maison avec des produits naturels. Les huiles essentielles disposent de pouvoirs antiviraux et antibactériens. Utilisez un diffuseur pour faciliter leur utilisation.

Le vinaigre blanc est tout aussi efficace. N’hésitez pas à le répandre dans vos pièces à vivre à l’aide d’un vaporisateur.

Le thym est aussi recommandé. Il suffit de faire bouillir quelques feuilles dans une casserole et de laisser la vapeur se répandre dans la maison et le tour est joué.

Intégrer des plantes dépolluantes dans votre intérieur

potted-plant-5335130_1280

Les plantes d’intérieur ne sont pas seulement des éléments de décoration, bien qu’elles confèrent une touche naturelle à votre décoration. Ces plantes sont surtout utilisées pour assainir l’air qui circule dans votre maison.

Comment ? En absorbant le dioxyde de carbone, mais aussi en libérant de l’oxygène dans vos pièces à vivre. Quel type de plante dépolluante choisir ?

  • Le poinsettia

Le poinsettia est apprécié pour sa capacité à absorber une quantité importante de formaldéhyde en un tempsrecord.

Ces éléments s’accumulent facilement dans les petites pièces. Pensez à installer vos poinsettias près d’une fenêtre, ils ont besoin d’une source de lumière suffisante pour survivre.

  • Le chrysanthème

Souvent utilisé pour le deuil, le chrysanthème est aussi sollicité pour ses propriétés dépolluantes.

Il suffit de placer vos plantes sur les rebords des fenêtres pour en tirer profit. Cette variété agit efficacement contre plusieurs polluants à la fois, à savoir le formaldéhyde, le benzène et l’ammoniac.

  • L’azalée

L’azalée est efficace si vous utilisez des produits d’entretien composés d’ammoniac. Cette plante craint les excès de chaleur, pensez à l’installer dans un endroit frais.

  • Le cactus colonnaire

Le cactus colonnaire convient à un endroit où l’ordinateur est utilisé en permanence. Cette variété de plantes impressionne par sa capacité à absorber les radiations électromagnétiques qui proviennent des appareils électriques.

Vous pouvez aussi choisir les plantes selon les pièces à vivre. À titre d’exemple, le gerbera et le chrysanthème trouvent leur place dans votre cuisine.

Le cactus colonnaire et l’anthurium à leur tour peuvent assainir l’air dans un bureau. Posez un palmier bambou ou un figuier pleureur dans les chambres à coucher.

L’azalée convient plus à une salle d’eau comme la salle de bain tandis que l’arbre-pieuvre et le ficus peuvent renouveler l’air dans le séjour.

Privilégier le traitement de l’air via des appareils spécifiques

vacuum-cleaner-657719_1280

Outre la ventilation naturelle et l’intégration des plantes dépolluantes dans vos intérieurs, vous pouvez aussi traiter l’air grâce à des appareils.

L’ionisation de l’air produit des ions négatifs (anions). Les particules de pollution quant à eux sont chargées positivement et sont attirées par les anions. Ces particules seront redirigées vers l’appareil ou tomberont sur le sol s’ils sont éloignés.

La filtration est aussi un excellent système de purification de l’air. Les filtres intégrés dans l’appareil piègent la pollution de l’air en un rien de temps.

N’hésitez pas non plus à utiliser un purificateur d’air par rayonnement. Il répond à vos besoins grâce à sa lampe UV. Cet appareil vous permet de lutter efficacement contre les virus, germes, bactéries et microbes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s