Comment poser un grillage sans ciment ?

Quand nous disposons d’une propriété, nous voulons toujours que ce soit parfait. Un petit jardin, un coin pour la terrasse et une maison aérée qui laisse la chaleur de la lumière entrer facilement. Et tout cela, forcément, on aimerait bien le garder pour nous. Regards indiscrets, intrusions dans la propriété ou désir de délimiter sa maison, nous passons alors par la pose de clôture.

Et nombreux sont encore enclins à utiliser le grillage qui demeure une alternative très appréciée. Car ne nécessitant pas de travaux qui prennent du temps, le grillage aide beaucoup à la protection de la propriété si la pose est bien effectuée. Si d’habitude, la pose se fait avec du ciment, dernièrement on peut s’en passer. Car d’autres méthodes sont mises en avant qui sont d’autant plus efficaces.

Pourquoi poser un grillage sans ciment ?

the-fence-428562_1280

Avant d’y répondre, il faut tout d’abord que l’on présente les avantages de poser un grillage tout simplement. Le grillage est un moyen de permettre de délimiter votre propriété. Il est carrelé certes et permet certainement aux gens d’extérieur de voir ce que vous faites mais au moins l’intrusion cessera.

De plus, le grillage délimitera clairement vos terrains. Généralement ce type de clôture est utilisé pour les vastes domaines qui jouissent parfois de grandes prairies, de vastes terres ou de terrains cultivés. Beaucoup d’éleveurs utilisent également le grillage pour que ces bêtes ne disparaissent pas en allant trop loin.

Le mode écologique est en vogue depuis quelques temps. Généralement le scellage des poteaux pour le grillage se fait avec du béton qui est à base de ciment. Mais étant constitué de produits assez chimiques, on recherche des alternatives plus naturelles. D’où l’intérêt de poser un grillage sans ciment. De plus en n’utilisant pas le ciment, on gagne plus de temps. En effet, le scellage avec du ciment beaucoup plus de temps. Avec certains mélanges, il faut obtenir du béton.

Si le coulage du béton demeure une étape facile, il faut être patient pour ce qui est du séchage. Le béton coulé peut mettre deux à cinq jours pour se sécher totalement. Pendant le coulage du béton également, il faut être assez rapide car il durcit rapidement pour ce qui est de la surface exposée au vent. Par rapport aux autres scellages, le ciment peut revenir plus onéreux surtout si l’on veut mettre un grillage assez long.

Pose de grillage : tout ce qu’il faut faire

wire-mesh-1117741_1280

La pose d’un grillage n’est pas vraiment difficile et elle ne nécessite que quelques heures. Mais il faut tout de même avoir sur soi les bons outils.

  • La prise de mesure :

Avant de commencer toutes les étapes, il est indispensable de prendre la mesure de la surface à clôturer. C’est en connaissant le périmètre que vous pourrez délimiter clairement le grillage. Et en mesurant votre terrain, informez vos voisins pour éviter des conflits. Pour calculer donc le périmètre, plantez des piquets aux deux extrémités de son emplacement que l’on va relier avec une ficelle. Le calcul étant fait après avoir mesuré à l’aide d’un mètre ruban, prévoyez toujours un peu plus de grillage pour éviter les mauvaises surprises.

  • Avoir le bon matériel et préparer le terrain :

La première étape pour la pose d’un grillage est la nécessité d’avoir avec soi le matériel qu’il faut.

Pour un grillage à simple torsion, il vous suffit tout simplement d’avoir des poteaux d’angle dont la nature sera de votre choix en fonction du résultat recherché. Il faut également une reprise de tension que l’on associera avec des jambes de force et des poteaux intermédiaires.

Pour la base de grillage, il faut aussi des fils de tensions, des tendeurs et des barres de tension. Pour ce qui est des outils, il vous faut un fil à plomb, un cordeau, un mètre ruban, un marteau, une pelle, une bêche, des pinces et des vis. Les matériels qu’il ne faut pas négliger : des piquets de bois, poteaux, rouleaux de grillage, barres de tension, fils de tension, rouleau de ficelle, fil de fer. Il faut maintenant creuser le terrain car il faut couler de petites fondations.

C’est la base à ne pas négliger si vous voulez absolument un grillage qui tient en place. On creuse donc une fondation pour chaque poteau. L’idée est de ne pas faire de trous trop vaste mais en suivant la largeur d’une pelle et d’une profondeur de 40 cm. Prenez note que creuser le terrain avant la pose et le scellage des poteaux vous sera d’une très grande utilité car cela vous permettra de perdre moins de temps durant le reste des travaux.

  • Le scellage des poteaux : 

Ce qui constitue principalement la pose d’un grillage c’est la manière dont on scelle les poteaux. En effet, ce sont ces poteaux qui maintiennent en place le grillage. L’espacement doit être régulier entre les poteaux et on devrait en installer un tous les deux mètres environ. Il faut commencer par poser les poteaux d’angle et des extrémités avec les jambes de force. Si vous n’êtes pas vraiment sûr de l’emplacement des poteaux, il est tout d’abord préférable de passer par des piquets. Maintenant, vous pouvez passer par le scellage des poteaux qui se fait par différentes méthodes que nous expliquerons dans les paragraphes suivants.

  • La pose du grillage :

On n’installe pas le grillage en même temps que les poteaux. Il faut attendre que le scellage soit bien sec et que les poteaux tiennent bien place. Généralement on pose le grillage le lendemain voire deux ou trois jours plus tard. On place donc en premier les fils de tension dans les trous que l’on a déjà percés dans les poteaux d’angle et de reprises. C’est ensuite que l’on va fixer le tendeur intermédiaire.

La tension des fils se fait de façon progressive en commençant par le bas. On déroule après le grillage pour que l’on puisse y glisser une barre de tension au début du rouleau. On fixe le grillage et faites en sorte à ce qu’il soit bien tendu. Si ce n’est pas le cas, il sera difficile de placer les autres barres de tension se trouvant à peu près à tous les 50 cm des poteaux d’angle. C’est seulement enfin que l’on fixe le grillage aux autres fils de tension et à mettre en place les fils d’attache. Cela permet de solidifier l’installation.

Bien sûr, si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer toutes ces installations, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel qui saura prendre les mesures adéquates pour avoir un grillage assez solide.

Pose de grillage et poteaux

nail-869840_1280

Un grillage ne peut être maintenu en place sans supports. Ces supports vont permettre à ce qu’il s’étende bien et reste rigide en fonction de la longueur adoptée. On utilisera donc des poteaux. Sur le marché, on propose différentes sortes de matériaux pour les poteaux mais l’idéal est toujours d’adopter ceux adapté au grillage. Mais éventuellement on peut adopter tous les poteaux existants. On rencontre donc les poteaux suivants :

  • Le poteau en bois : c’est le plus courant. Il est très utilisé car le perçage est facile sur cette matière. L’inconvénient cependant c’est que le bois peut pourrir rapidement s’il n’est pas bien traité.
  • Le poteau en PVC : plus moderne, le PVC est une alternative qui se vend. D’ailleurs il laisse la possibilité d’emboîter une clôture en PVC plus facilement.
  • Le poteau métallique : il est robuste et durable tout en possédant des perçages pour grillage.

C’est à travers ces poteaux que l’on va maintenir le grillage en place. Après le choix des poteaux, il faut maintenant les enterrer. Et généralement on passe par deux méthodes : la première est le béton mais cette fois ci on ne l’adoptera pas. La seconde méthode passe par les semelles métalliques. En fonction de votre grillage, de sa résistance et de son épaisseur, vous devez soit planter tous les poteaux d’un seul coup, soit procéder au fur et à mesure : panneaux pleins.  Pour la fixation des poteaux par le biais des semelles métalliques, on a encore quatre options. Mais une seule est proposée sans béton et c’est l’utilisation de piquets métalliques que l’on plante directement dans le sol.

Évidemment les poteaux ne sont pas gratuits sauf si vous les fabriquez vous-même ou par récupération d’anciens poteaux à rénover. Habituellement on achète le grillage en même temps que la clôture. Sur le marché, le bois est affiché à 10 € l’unité, 22 € pour le PVC et 100 € au maximum pour le béton. A l’achat du poteau ce dernier sera accompagné d’un chapeau et qui affichera un prix de 22 € si jamais vous devez le remplacer.

Pose de grillage sans ciment : scellage de poteaux de bois

leaf-84718_1280

Les poteaux en bois sont parmi les outils les plus utilisés. De plus, ils se posent sans trop de difficulté surtout pour un grillage et ils s’adaptent très bien aux décors naturels. En adoptant un grillage, on propose différentes méthodes de scellement pour le bois. Il faut noter que le bois est une matière qui demande de l’entretien car il peut pourrir rapidement.

Cependant il y a des essences résistantes qui affichent des longévités appréciables. C’est surtout le cas des bois exotiques ou ceux imprégnés en autoclave. Mais il faut quand même préciser qu’ils reviennent plus onéreux que les autres types de bois. Pour autant, il ne faut pas négliger les protections supplémentaires qui aident surtout à lutter contre les insectes et l’humidité. Et avec le bois, on propose des méthodes de scellement différentes, le grillage étant fixé aux poteaux.

  • Plantation directement en pleine terre :

Une méthode vieille comme le monde et qui marche toujours c’est la plantation des poteaux directement en pleine terre. Cette méthode est simple car les étapes sont faciles. Il suffit de creuser un avant-trou. Ensuite on posera le poteau en protégeant la partie enterrée par un enduit bitumineux ou un film d’étanchéité.

L’extrémité doit reposer sur un lit de pierraille pour limiter la stagnation d’eau. Pour cette méthode, le scellement se fait seulement avec de la terre. C’est après que la terre sera damée couche par couche avec un madrier. Et évidemment, on doit toujours passer par la vérification de l’aplomb au fur et à mesure du tassement et du remplissage.

  • Les supports métallisés :

Autre méthode de scellage sans passer par le ciment est aussi les supports métallisés. Ce sont des ancrages faits à partir de tôle d’acier inoxydable ou galvanisée. En même temps, cette méthode constitue un gage de la longévité du bois. Désolidarisé du sol, il permet d’éviter les remontées capillaires. Les supports métallisés possèdent différentes formes : carré, rond, etc. Et ces supports métallisés peuvent être plantés, scellés ou vissés.

Quel type de grillage pour ma clôture ?

fence-1507152_1280

Quand nous partons aux achats, nous n’avons qu’une seule idée : trouver du grillage. Mais une fois arrivé auprès de vendeurs agréés, on fait face à de nombreux types de grillage. Premièrement, on aura peut-être des matières différentes. En effet, le grillage est généralement fait avec du fer mais avec les innovations, des variations sont proposées dans le but d’avoir des grillages à la fois souples et solides.

Ensuite on aura des grillages à la structure variable. On peut tout à fait avoir des grillages carrelés à forme imposante ou le contraire. Le but est seulement de prendre ce qui est adapté à votre situation. Pour la hauteur, elle est variable également. Certains grillages sont conçus spécialement pour protéger de très grandes propriétés alors que d’autres s’adaptent mieux à des propriétés peu imposantes.

  • Protéger son grillage

Évidemment votre grillage demeure fragile face aux agressions extérieures constantes. Une raison pour laquelle il faut le protéger. Et on passe par des peintures spéciales qui aident à protéger spécialement le grillage. Ces couleurs sont dotées de composants spéciaux qui évitent une dégradation trop rapide. Pour ce qui est de la couleur, on choisit généralement le vert qui se fond facilement dans le décor. Cela ne vous empêche pas pour autant de choisir d’autres couleurs.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s