Les choses à savoir sur les vérandas avant l’achat et la construction

La meilleure façon de réaliser une extension de maison est d’opter pour une véranda. Il s’agit d’un projet qui requiert beaucoup de préparation en amont pour ne pas avoir de mauvaises surprises au moment de l’installation. Vous devez donc vous informer sur la faisabilité de l’aménagement sur votre propriété.

Les matériaux à utiliser pour que votre véranda soit en accord avec votre maison sont à déterminer en fonction du rôle que celle-ci va jouer. Le plus important est de prévoir le budget et de prendre en compte les formalités administratives pour pouvoir construire la véranda.

Pour vous aider dans ce qu’il faut connaître avant d’avoir une véranda, nous allons découvrir un par un les hypothèses ci-dessous.

Faisabilité de l’édification d’une véranda sur un terrain

Avant de construire une véranda, il faudra étudier les caractéristiques du terrain. Le type de sol de votre terrain va déterminer l’envergure des travaux de fondation.

Vous devez également porter votre attention sur l’orientation de la véranda. Si votre jardin est irrégulier, il faudra faire un terrassement pour que les équipements de la véranda adhèrent au sol ainsi qu’à la façade de la maison.

Vous pouvez également opter pour des travaux de nivellement si jamais votre maison ne se trouve pas sur le même pied d’égalité avec le terrain qui va recevoir la véranda.

Concernant l’installation électrique, les évacuations d’eau, et la création de tranchées, cela fait aussi partie des priorités.  Il s’agit de plusieurs domaines techniques auxquels vous ne saurez répondre sans la consultation d’un professionnel sur le sujet.

D’ailleurs, la construction d’une véranda nécessite des études en amont qui devraient être fait par un expert tout comme l’installation proprement dite.

Les matériaux à utiliser pour construire une véranda

La qualité et la durée de vie de votre véranda dépendra des matériaux que vous choisissez pour la construire. Vous devez également examiner sérieusement la  question sur l’isolation thermique et le confort que vous souhaiterez avoir lors de son utilisation.

Néanmoins, le côté esthétique tiendra un rôle majeur dans le choix des matériaux de construction. Non seulement une véranda vous sera utile en tant que pièce supplémentaire dans votre maison mais elle participera également à l’embellissement de votre propriété.

  • Construction d’une véranda en bois:

Il s’agit du matériau de construction le plus esthétique pour une véranda. Du fait que le bois est noble, il va sublimer votre habitation en la rendant chaleureuse et accueillante avec une toiture mixte qui laisse passer la lumière.

Que votre maison se penche vers une touche contemporaine ou une touche plus classique, le bois s’adapte à tous les styles de décoration en plus d’être un excellent isolant thermique.

Toutefois, l’utilisation du bois exige des traitements au préalable pour que votre véranda puisse supporter le soleil et les intempéries sans se ternir. Il est aussi primordial de bien l’entretenir afin qu’il ne perde pas sa couleur et qu’il ne rétracte pas dans le temps.

  • Construction d’une véranda en aluminium:

Pour avoir un style contemporain avec une pincée de modernité, l’aluminium est le matériau qu’il vous faut. De plus, la véranda en aluminium est très prisée ces dernières années étant donné que le rapport qualité/prix est respecté scrupuleusement par ce type de matériau.

Une véranda en aluminium sera plus avantageuse qu’en fer forgé au niveau du prix même si le rendu final n’est pas très différent.  

Du fait de la légèreté de l’aluminium, il est idéal pour donner une architecture travaillée pour la structure de la véranda surtout si la toiture est en verre polycarbonate. Ce matériau est aussi facile à entretenir en plus d’être résistant et inoxydable.

Malheureusement, le problème de l’aluminium se situe sur son incapacité à bien isoler thermiquement l’intérieur de la véranda.

Afin de pallier cette faiblesse, des entreprises expérimentées dans l’installation de vérandas en aluminium se servent de plusieurs techniques innovantes comme l’assemblage thermique exclusif ou l’installation d’un toit en panneaux vitrés à isolation forcée.

  • Construction d’une véranda en acier ou en fer forgé:

Avec un forgeron expérimenté, votre véranda sera une véritable œuvre d’art avec de l’acier ou du fer forgé. Ces types de matériaux s’adaptent aussi bien sur une maison de style contemporain que sur une architecture ancienne.

Mieux encore, ils peuvent être déclinés suivant un large éventail de couleur afin de bien être en accord avec le décor de la demeure. Comme la véranda en aluminium, une structure en acier ou en fer forgé a une faible protection contre le froid pendant l’hiver tout comme elle accentue la chaleur au cours de l’été.

Pour que la véranda ait une bonne durée de vie, ces matériaux doivent subir un traitement contre la corrosion et la rouille.

Cette manipulation doit être renouvelée régulièrement afin que l’aspect esthétique de la véranda ne se dégrade pas. Contrairement à l’aluminium, une véranda en fer forgé ou en acier est onéreuse. Si vous optez donc pour cette option, vous devrez prévoir un budget assez large.

  • Construction d’une véranda en PVC:

Non seulement le PVC est facile à manipuler mais il a également un prix abordable par rapport aux autres matériaux de construction pour une véranda.

Même si le PVC est léger, il possède une capacité excellente en isolation thermique. Pour plus de protection et de durabilité, le PVC peut être décliné en double vitrage.

Toutefois, une véranda en PVC n’est pas sujette à des déclinaisons structurales comme le fer forgé. Et puis, ce type de matériaux ne peut que prendre un aspect basique avec la couleur blanche. Il est impossible de lui donner une teinte.

Le prix de la construction d’une véranda

L’étendue de la surface à aménager et le type de matériaux choisi pour la construction sont les critères qui vont faire varier le prix d’une véranda.

Le mètre carré d’une véranda en bois varie de 1 000 à 2 800 euros, tandis qu’en aluminium elle coûtera entre 900 à 2 500 euros. Si vous optez pour le fer forgé ou l’acier, vous devez payer autour de 900 à 2 800 euros. Quant au PVC, le mètre carré sera au prix de 800 à 1 500 euros environ.

Les démarches administratives pour construire une véranda

Pour l’aménagement d’une extension par une véranda avec une surface de 40 m2 et plus, vous devez faire une déclaration à la mairie. Le dossier à fournir doit contenir deux plans, celui du terrain et celui de la construction.

Trois dimensions différentes doivent être cotées pour cette dernière. Vous devez aussi joindre le schéma des façades, qu’elles soient apparentes ou non.

En seulement un mois, vous recevez votre accord. Après, vous devrez obtenir un permis de construire avant d’entamer les travaux. Ce document vous sera transmis trois mois à partir de la date de dépôt. Si les travaux d’aménagement excèdent les 170m2, le dépôt de dossier pour la demande du permis de construire doit être effectué par un architecte. 

Vous devez également consulter le plan local d’urbanisme afin d’être en conformité avec les règlementations en vigueur dans votre région. En plus des dossiers ci-dessus, ajoutez une présentation détaillée du projet avec le schéma de la toiture ainsi que des photos réelles du terrain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s