Nos conseils pour convertir des m2 en m3 de béton

Lorsqu’on construit une dalle en béton, habituellement, l’unité utilisée est le mètre carré. Or, pour cette construction, c’est le béton qui est le plus utilisé et la quantité de béton se mesure en mètre cube.

La question qui est fréquemment posée lors de la construction d’une dalle, d’une terrasse, d’une allée ou d’un socle pour abri de jardin concerne la conversion des mètres carrés de dalle en mètres cubes de béton.

Si vous aussi, vous êtes parmi ceux qui ont des problèmes avec ce genre de conversion, ne paniquez pas. Cet article a été spécialement réalisé afin de vous venir en aide. Avant tout, vous devez savoir que ce n’est pas aussi difficile que vous  le pensez. Il suffit de vous rappeler de vos cours de maths quand vous étiez encore dans les classes primaires.

Mais avant de vous donner la méthode, on va d’abord parler de béton.

Le béton c’est quoi ?

concrete-223838_1280

Le mot « béton » vient du latin « bitumen » qui veut dire bitume. En vieux français, on dit « betum ». Le bitume est constitué d’un mélange d’hydrocarbures et de substances organiques diverses.

Techniquement, le terme  « béton » est utilisé pour appeler un composé formé de sable, de ciment, de gravier et d’eau. Éventuellement, des adjuvants et/ou d’autres produits d’addition y sont également ajoutés.

Grâce à sa grande résistance mécanique, surtout à la pression, le béton est  un matériau de structure très apprécié. Quand le béton armé n’était pas encore inventé, le béton était utilisé uniquement pour les fondations.

Plus tard, avec le développement des recherches dans le domaine du bâtiment et de la construction, de nombreux types de bétons ont vu le jour. Ce qui a permis le déploiement d’édifices de plus en plus grands.

Nous l’avons vu un peu plus haut que le béton est un matériau particulièrement résistant et très adaptable. Lorsqu’il est coulé dans un moule, la technique utilisée est appelée « coffrage ». Dans ce cas, le béton peut alors prendre de nombreuses formes suivant le moule utilisé.

Parmi les caractéristiques spécifiques de ce matériau, sa résistance aux variations de température, au feu et à l’eau, figure au premier plan. Il est aussi caractérisé par son extrême résistance à la compression. Comme le béton est un composé réalisé à partir de sable, d’eau, de ciment et de gravier, c’est le gravier qui lui donne sa solidité.

Le béton est armé lorsqu’on intègre dans l’ouvrage à réaliser des treillis métalliques ou des chaînages, ainsi que des fers à béton ou fers tors. Cette technique permet de donner au béton plus de résistance à la traction et à la flexion.

Les propriétés mécaniques des fers ou des treillis doivent être étudiées minutieusement avant leur utilisation pour qu’ils soient adaptés à la construction envisagée.

Ainsi, si vous voulez connaitre avec précision les caractéristiques techniques des treillis ou des fers à utiliser pour la réalisation d’une dalle en béton, vous pouvez faire appel à un cabinet spécialisé. C’est en fonction du type de dalle que vous avez choisi que le cabinet vous indiquera les quantités et types de treillis et de fers à utiliser.

Quel serait le calibre idéal du gravier pour béton ?

wallpaper-1957738_1280

Le calibre du gravier peut varier en fonction du type de béton à faire. Mais on peut dire que ce calibre peut augmenter en fonction du volume à remplir. Plus ce dernier est grand, plus le gravier peut être gros.

En général, c’est le gravier de calibre 5/20 qui est le plus utilisé. Cependant, dans le cas où les volumes sont importants, il peut être mélangé avec du gravier 15/30 ou même 20/40.

Mais quel que soit le cas, la résistance de l’ouvrage doit être assurée. Pour obtenir cette résistance, les pierres plus petites vont combler le vide qui existe entre les plus grosses pierres. Puis, c’est le sable qui va remplir le volume entre les petites pierres. Et c’est le liant, en pénétrant dans les moindres recoins, qui assure la solidité de l’ensemble.

Néanmoins, la présence des différents fers dans l’ouvrage limite la dimension des pierres. En effet, le gravier ne doit pas créer d’entrave au sein de l’ensemble car cela peut provoquer  des poches d’air qui sont préjudiciables pour la solidité de l’ouvrage. Donc, pour éviter la formation des poches d’air dans le système, le gravier doit pouvoir passer facilement entre les chaînages.

Ainsi, pour vous assurer d’obtenir un ouvrage solide, vous devez utiliser pour votre béton du gravier roulé dont les pierres présentent une forme plus ou moins arrondie, comme celles des petits galets qu’on peut trouver dans le lit des rivières.

Comment fait-on du béton ?

concrete-pump-2222450_1280(8)

De nos jours, pour faciliter la mise en œuvre, il est possible de trouver chez les grossistes et les marchands de matériaux des mélanges ou pré-mélange béton composés de gravier et de sable, dont les proportions et la granulométrie sont étudiées.

Il est également possible d’acheter séparément le sable et le gravier. Ce qui permet de réaliser des petites quantités de béton. Pour cela, le mélange peut être réalisé directement dans une brouette ou une gamatte.

Aujourd’hui, il est aussi possible de trouver des bétonnières avec des capacités variables. Vous pouvez donc, selon dont vous en avez besoin pour un usage professionnel ou non, vous en procurer à des prix très abordables. Quel que soit le cas, investir dans l’achat d’une bétonnière est toujours intéressant.

En ce qui concerne la réalisation proprement dite, vous êtes conseillé de mettre la bétonnière en marche avant de commencer le chargement.  Pour bien mélanger tous les composants, jetez vos pelletées de mélange à béton et de ciment en alternance. Avant d’ajouter l’eau, vous devez attendre que le mélange soit homogène. Et pour assurer une bonne maîtrise de l’humidité de l’ensemble, il faut que l’ajout d’eau se fasse au fur et à mesure. Vous devez également savoir qu’il vaut mieux que le béton soit trop sec au lieu de l’inverse. S’il est trop sec, il vous est plus facile d’ajouter un peu d’eau.

Sachez qu’un béton trop liquide est difficile à maîtriser. Néanmoins, lorsqu’il est trop liquide, il peut présenter des avantages. En effet, il est plus facile à couler dans un coffrage, sans risquer de créer des poches d’air.

Au cas où vous souhaitez réaliser un ouvrage non coffré, un seuil de garage par exemple, vous êtes conseillé d’utiliser un béton plus sec car celui-ci est plus facile à travailler.

La corrosion constitue une source de fissure et d’éclatement pour le béton. Pour éviter ce désagrément, vous devez vous assurer que tous les ferraillages sont bien recouverts lors de la mise en œuvre du béton.

Dans la vie quotidienne, de nombreuses réalisations et aménagements domestiques utilisent le béton. Cela peut être un mur de clôture, une terrasse, un bassin, etc. Mais quelle que soit la structure que vous voulez réaliser, sachez qu’il y a des dosages que vous devez impérativement respecter.

Comment réaliser une dalle en béton ?

concrete-3848937_1280(1)

Habituellement, deux types de dalle en béton peuvent être réalisés.

  • La dalle posée au sol : Pour une dalle intérieure, vous devez décaisser sur une profondeur d’environ 20 cm. Alors que pour une dalle extérieure, genre terrasse, la profondeur sera de 40 cm. Afin d’isoler le béton de l’humidité du sol, tout en lui offrant plus de solidité, il est recommandé de réaliser un hérisson. Sur le plan technique, ce terme désigne un lit de cailloux. Ce hérisson est nécessaire, surtout pour une cave sèche ou une pièce d’habitation. Un drainage en périphérie de la dalle est préconisé si le terrain autour est peu drainant ou si de l’eau est présente. En fonction de l’usage que vous réservez à votre dalle, vous devez  prendre en compte sa solidité et son isolation.

Quant au coffrage, il sera réalisé en périphérie de la dalle à couler avec des planches de coffrage qu’il est ensuite possible de récupérer, ou avec des planelles en béton qui ne doivent plus être enlevées une fois l’opération terminée. Généralement, l’épaisseur du béton utilisé est de 12 à 13 cm.

C’est avec une règle de maçon que vous allez tirer la dalle. Ceci, dans un mouvement de va-et-vient de droite à gauche, à la façon d’un mouvement de scie latérale. Vous allez avancer régulièrement en réalisant cette action. Pour obtenir une surface aussi plane que possible, il faut que la surface soit lissée à la taloche. Si au bout d’un mois, vous voulez poser du carrelage sur votre dalle, vous pouvez la recouvrir d’une chape. Dans les jours qui suivent la pose, pour réduire les risques de fissuration, vous devez arroser votre dalle régulièrement.

  • Une dalle portée : Pour ce type de dalle, le procédé est tout à fait différent. En effet, la réalisation de la dalle se fait à l’aide d’un hourdis qui va servir de coffrage en quelque sorte. L’ensemble formé par des poutrelles précontraintes en béton armé est appelé hourdis. Espacées régulièrement, ces poutrelles servent à soutenir les entrevous. Sachez également qu’un entrevous est un élément de construction qui sert à recevoir le béton. Sur ses deux faces, il est creux et plat. Ils peuvent être en polystyrène, en plastique ou en béton. C’est en fonction des qualités recherchées, comme l’isolation ou le moindre poids, que l’utilisation des différents matériaux trouve son intérêt. Mais durant la mise en œuvre, le coulage de la dalle ne varie pas.

Les bouts des poutrelles doivent impérativement être posés sur des murs porteurs. À chaque bout de poutrelle, les fers ne doivent également pas dépasser le mur. Elles sont régulièrement espacées de la largeur d’un entrevous.

La fabrication de poutrelles sur mesure vous permet d’obtenir toutes les poutrelles avec les longueurs que vous voulez. Plus une poutrelle est longue, plus elle est épaisse pour conserver les qualités de résistance nécessaires.

Pour servir de coffrage, des planelles en béton sont maçonnées tout autour de la dalle. Pour ce faire, il faut vous assurer qu’elles soient posées au niveau. Puis un chaînage métallique relié au chaînage des piliers par des crochets sera placé tout autour de la dalle. Lorsque le hourdis est en place, le treillis soudé doit être installé et relié au chaînage. La surface doit être arrosée par la suite.

Pour finir, la pose du béton doit être réalisée de la même manière que celle d’une dalle posée.

Comment convertir les m2 en m3 de béton ?

math-1547018_1280

Tout le monde, du professionnel au bricoleur débutant, sait que pour réaliser une dalle ou toute autre structure du même genre, il faut avoir une bonne épaisseur de béton. En effet, l’épaisseur d’une dalle est un élément très important car elle définit la capacité structurelle d’un béton. Elle ne doit donc pas être minimisée.

L’épaisseur de votre dalle se répercute sur sa résistance. Si elle est trop faible, la dalle risque de se fissurer sous l’effet des charges ou des vibrations.

Par contre, si elle est trop épaisse, en plus du coût qui sera plus élevé, votre dalle s’intégrera moins au paysage.

Ainsi, la conversion des mètres carrés en mètres cubes de béton consiste tout simplement à déterminer une épaisseur de dalle.

Le mètre carré est une unité de surface qui est en deux dimensions, tandis que le volume fait intervenir une troisième dimension. C’est l’épaisseur de votre dalle qui constitue l’inconnue de l’équation.

Ainsi, pour calculer la surface de votre dalle, il suffit tout simplement de multiplier sa longueur par sa largeur. Et pour convertir cette surface en volume de béton, vous allez la multiplier avec l’épaisseur de la dalle. Donc, la surface d’une dalle de 4 m de long sur 2 m de large est de 8 mètres carrés. Et si on prend une épaisseur de dalle de 15 cm, avant le calcul, il est impératif de convertir également les centimètres en mètre. Ainsi, 15 cm fait 0, 15 m.

Finalement, pour une dalle de 4m X 2m = 8m2, vous devez utiliser, 8mX 0,15m= 1,2m3 de béton.

Dans la grande majorité des cas, au risque d’endommager le béton, il vaut mieux surdimensionner la dalle au lieu de la sous-dimensionner.

Pour une dalle en béton, généralement, l’épaisseur recommandée est de 15 cm.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s