Comment faire pour bien choisir sa porte sectionnelle de garage ?

La porte du garage occupe une place importante dans le style de la maison. D’ailleurs, elle se place au même titre que la porte d’entrée. Cependant, il faut tenir compte de plusieurs paramètres pour avoir la porte de garage qui correspond à nos attentes. 

Le choix entre une porte sectionnelle plafond ou une porte coulissante doit se faire en fonction du matériau, de l’ouverture mais aussi de la sécurité.

Le type de matériau

Le type de matériau choisi pour la porte du garage va garantir la ténacité et la sécurité qu’elle va procurer. A côté de cela, il peut procurer un style à l’ensemble de la construction. Mais encore, le temps que vous pouvez consacrer à son entretien va peser dans la balance.

En premier lieu, une porte de garage en acier peut être performante pour ce qui est de l’isolation thermique et phonique en fonction de son épaisseur. En dessous de 40 mm, l’isolation est compromise. Cela s’explique par son épaisseur qui est faible. 

Par contre, une épaisseur au-delà de 40mm peut être extrêmement performante car ses panneaux vont être remplis de mousse polyuréthane. Notons que la porte peut également être équipée d’un simple ou d’un double panneau. 

L’acier est donc idéal pour les ouvertures verticales. Concernant l’entretien, l’acier ne demande pas beaucoup de soin pour être résistant. En revanche, il lui faut un traitement anticorrosion ainsi qu’un traitement laqué ou zingué avant sa pose. 

La porte sectionnelle d’un garage peut également être en aluminium. Il s’agit d’un matériau léger et inaltérable. Cependant, l’aluminium est un fort conducteur thermique. Il peut donc être dangereux lorsqu’il est accessoirisé avec des équipements électriques. Ce sont les ouvertures verticales qui s’accordent avec ce type de matériau. 

En outre, le PVC est une solution économique pour revêtir la porte d’un garage. En plus d’être léger, le PVC peut se décliner en plusieurs configurations. Sa motorisation est également pratique même si le niveau de protection qu’elle procure est faible à cause de sa légèreté. 

Sachez qu’il existe des panneaux de porte sectionnelle en bois. Toutefois, ils ne sont pas très pratiques en raison d’un entretien compliqué et d’un prix élevé. 

Les différents types d’ouverture

Le type d’ouverture peut être choisi en fonction du matériau. L’étendue de la place sur laquelle la porte va être placée doit également être prise en compte. 

  • La porte sectionnelle à refoulement plafond :

La porte sectionnelle plafond est composée de plusieurs panneaux articulés pour permettre son ouverture à la verticale. Ce type d’ouverture permet aussi d’optimiser au maximum l’espace. Que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, le dégagement est amplement suffisant. 

Le fonctionnement de la porte sectionnelle est simple, elle va coulisser le long des rails verticaux et horizontaux à partir de sa fixation qui est placée au plafond. Par conséquent, elle offre plusieurs avantages. Parmi les plus profitables, la largeur du garage peut être conservée. C’est pour cela qu’elle peut être utilisée même si l’on ne dispose pas beaucoup d’espace. 

En revanche, elle nécessite un espace conséquent au plafond. Etant donné que le panneau a une épaisseur de 40 mm environ, la porte est un excellent isolant thermique. 

  • La porte sectionnelle à refoulement latéral :

Contrairement à la porte sectionnelle plafond, ce type de porte coulisse le long du mur intérieur grâce à des panneaux à section. De ce fait, la hauteur du garage sera entièrement dégagée. En revanche, elle impose la libération d’un pan de mur pour permettre à la porte de reculer. 

La porte sectionnelle à refoulement latéral a l’avantage d’être facilement motorisée et connectée avec un réseau domotique. En plus, elle va permettre un accès piéton sans être ouverte totalement. Il va se faire par l’intermédiaire du premier panneau.

Ce type de porte s’appelle également porte de garage coulissante étant donné que son ouverture ressemble à un volet roulant qui s’ouvre horizontalement.

Pour ces deux types d’ouverture, la porte du garage peut s’ouvrir manuellement grâce à un cordon de débrayage moteur. Placé près du moteur, la porte pourra s’ouvrir après avoir tiré sur ce cordon. Il s’agit d’une alternative économique du fait que le mécanisme fonctionne sans l’intervention du courant électrique. 

Les panneaux d’une porte sectionnelle de garage

La qualité des panneaux va influencer la performance isolante des portes sectionnelles. Il s’agit également du principal composant qui va procurer le style, la résistance à l’usure et aux intempéries. 

Le choix va alors se faire entre deux types de panneaux.

Tout d’abord, le panneau de type sandwich est constitué de deux faces en tôle qui sont remplies de mousse polyuréthane. De ce fait, une excellente isolation thermique est assurée avec ce modèle. Cette performance vient également de son épaisseur qui est d’environ 40 mm.

Puis, le panneau double coque qui est lui aussi composé de deux facettes en tôles. Cependant, elles ne sont pas jointives. Par ailleurs, la performance thermique est convenable car sa configuration lui permet d’éviter la conduction du froid. 

Notons que les panneaux d’une porte sectionnelle peuvent être renforcés avec des bandes en acier de 1 mm. Cela va augmenter leur solidité. 

L’option de la motorisation

La porte du garage peut être motorisée. Par ailleurs, le choix de motorisation va se faire en fonction de l’ouverture. 

La motorisation déportée est utilisée sur les portes de garage sectionnelles à refoulement plafond et à refoulement latéral. Notons que le moteur est à chaîne ou à courroie. 

Puis, il y a la motorisation à bras articulé. Le moteur peut aussi bien être placé à l’intérieur qu’à l’extérieur du garage. Cela va dépendre de l’espace disponible de l’accès au courant électrique. 

Pour s’assurer de la sécurité des usagers, il est recommandé de choisir une motorisation qui suit la norme NF EN 13.241-1.

Il y a également une possibilité d’intégrer quelques éléments de sécurité comme un détecteur de passage ou d’obstacle, un détecteur d’ouverture s’il y a un portillon et un avertisseur lumineux. 

Les différents accessoires d’une porte de garage sectionnelle

En cherchant plus d’informations sur la porte sectionnelle d’un garage, il est possible de trouver beaucoup d’accessoires qui lui permettent d’être plus pratique.

Premièrement, il y a le portillon qui permet un accès piéton sans ouvrir complètement la porte en entier. Puis, il est possible d’intégrer un hublot. Sa fonction est surtout esthétique même s’il offre une vue à travers la vitre.

Par la suite, une télécommande sans fil peut être intégrée en plus de l’interrupteur mural. Cet accessoire est très pratique du fait que le conducteur n’a pas besoin de sortir de la voiture pour ouvrir ou pour fermer la porte. 

Puis, une porte de garage sectionnelle peut être équipée d’un boitier de déverrouillage à barillet. Situé à l’extérieur de la porte du garage, il va se poser sur l’un des panneaux. Le câble de débrayage pourra être actionné de l’extérieur dans le cas où l’intérieur est inaccessible. 

Le prix d’une porte de garage sectionnelle

Le prix d’une porte de garage sectionnelle va dépendre du type de matériau et de l’ouverture choisi. Elle va alors coûter entre 200 et 4 000 euros. 

Quant à la pose, elle sera entre 200 et 500 euros. En outre, la motorisation va être facturée à part avec un montant entre 200 et 300 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s