La construction d’un chalet de jardin : processus et conseils pratiques

Un chalet de jardin peut se trouver dans chaque propriété. Il est possible d’y conserver divers éléments : du bois, des outils de jardinage ou encore des objets inutilisés au quotidien.

Bien que ce bien puisse être installé dans n’importe quel jardin en un temps relativement court, il vaut la peine, si nécessaire, d’évaluer non seulement le processus de construction, mais aussi ses coûts avant de débuter la construction.

Comment choisir la bonne superficie d’un chalet de jardin ?

La plupart du temps, un chalet de jardin ne dispose pas d’un grand espace. Le choix de sa superficie dépend des besoins de chacun. En fonction de ceux-ci, vous pouvez même choisir entre plusieurs types : un chalet de jardin indépendant ou un chalet de jardin attenant.

Cette dernière option est généralement choisie lorsqu’il est prévu de construire une surface auxiliaire. Si vous n’avez besoin d’un chalet de jardin que pour pouvoir y ranger quelques objets, en construire un proche de la maison peut être un excellent choix.

En l’installant contre le mur de votre résidence principale, vous économiserez non seulement des matériaux pour l’un des murs de votre chalet de jardin, mais vous pourrez également installer une entrée directe depuis le garage ou la maison, évitant ainsi les pluies d’automne ou la neige en hiver.

Cependant, étant donné l’objectif principal d’un chalet de jardin, c’est-à-dire conserver des objets peu utilisés dans votre vie quotidienne, nous vous conseillons de ne pas refuser l’idée d’avoir un chalet de jardin assez grand.

Cela permettra non seulement de libérer de l’espace dans votre garage, couloir ou même salon, mais vous fera aussi économiser la construction d’un garage plus grand.

Si vous prévoyez également d’utiliser le chalet de jardin comme bureau de temps en temps, prenez en compte certains facteurs tels que la circulation de l’air et la lumière naturelle pouvant entrer à l’intérieur.

Acheter ou construire soi-même : avantages et prix

Il existe un certain nombre d’avantages et d’inconvénients à prendre en compte avant d’acheter un chalet de jardin déjà construit ou à construire soi-même.

Tout d’abord, si vous décidez de construire vous-même un chalet de jardin, vous pourrez créer entièrement son design et décider du type d’aménagement que vous souhaitez.

Bien que, d’un point de vue pratique, le design d’un chalet de jardin ne soit pas une priorité absolue, il est important. Un chalet de jardin de mauvais goût et inadapté peut complètement gâcher la vue de votre propriété.

Par conséquent, lors de la construction ou de l’achat d’un chalet de jardin déjà construit, vous devez vous assurer que son design s’intégrera non seulement à votre extérieur, mais aussi à votre résidence principale.

Vous pouvez facilement vous en assurer en choisissant un style similaire ou des éléments qui s’accordent avec l’extérieur de la maison.

Le deuxième aspect, ayant son importance, est le prix. Avant de décider de construire ou d’acheter un chalet de jardin, il convient de calculer précisément les coûts futurs des deux options. Comme pour toute construction, le prix d’un chalet de jardin dépend principalement de sa superficie et des matériaux choisis.

Les étapes de construction d’un chalet de jardin

1. Une fois que vous avez décidé de l’espace que vous souhaitez allouer à votre chalet de jardin, vous devez calculer précisément toutes les dimensions de celui-ci avant de commencer tout travail. 

Marquez soigneusement le futur emplacement des fondations et nivelez-le bien. Même de petits écarts peuvent entraîner des fuites dans une pièce ou d’autres problèmes techniques à long terme. 

2. La construction de chaque pièce, comme pour tout autre habitat, commence par les fondations. Vous pourrez facilement les réaliser vous-même, vous n’aurez besoin que d’un peu de ciment, de sable et d’eau.

Commencez par mélanger le ciment et le sable avec un ratio de 1 : 4, puis diluez légèrement ce mélange avec de l’eau. Gardez à l’esprit qu’un excès d’eau affaiblira le mélange, l’eau doit donc être ajouté avec une grande attention.

Laissez les fondations durcir pendant au moins 24 heures avant d’y placer un poids supplémentaire. Une fois que le béton a pris, il est possible de réaliser le cadre principal, mais avant tout, assurez-vous que les supports transversaux sont au bon endroit pour s’adapter aux bords du panneau OSB que vous poserez comme plancher.

3. Après avoir réalisé les travaux ci-dessus, il est possible de commencer à construire les cadres muraux. Par expérience, nous vous recommandons de fixer des feuilles imperméables au-dessus de l’ossature pour augmenter la protection des murs de votre chalet de jardin.

4. Après avoir terminé les murs, vous pouvez passer au toit. La construction du toit d’un chalet de jardin n’est pratiquement pas différente de celle d’un autre habitat en bois. Il s’agit probablement de la partie la plus compliquée du processus de construction.

5. Enfin, une fois tous les travaux de construction terminés, il est possible de passer au sol, aux fenêtres, aux portes et à la décoration du chalet de jardin.

Étant donné que le logement ne sera pas isolé, nous vous recommandons de choisir des fenêtres et des portes de qualité et étanches à l’air.

La suite des travaux relève de votre totale improvisation.

Choisissez des couleurs qui s’harmonisent avec l’extérieur de la maison et installez l’éclairage à l’intérieur de celui-ci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s